Forum rpg basé sur le manga Katekyo Hitman Reborn
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)

Aller en bas 
AuteurMessage
Valentina Bellacqua
Cervello | Illusionist
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 29
Localisation : Sur un petit grain de neige, volant parmi le ciel...

Feuille de personnage
Age du perso: 23 ans
Humeur: Excécrable
Relation:

MessageSujet: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 14:51

~ V@lentin@ Be££acqua ~


I. Identity.

NOM: Bellacqua
PRÉNOM(S): Valentina Elina
SURNOM: Vallia
AGE: 23 ans
NATIONALITE : Allemande (Avec de fortes origines Italiennes)
SEXE: Féminin
DATE & LIEU DE NAISSANCE: 3 janvier 1985 à Berlin
CAMP : Mal


II. Apparence & Mental.

Physique : Difficile est la compréhension de l'état moral de la belle Valentina, mais impossible est la connaissance de son vrai physique! En effet, elle est un véritable caméléon...Sa peur d'être sondée l'a toujours obligée à se cacher, et par conséquent personne ne sait vraiment comment elle est à l'état naturel. Nul ne connaît sa vraie couleur de cheveux, ni même celle de ses yeux, puisqu'elle se débrouille pour en changer à l'aide de couleurs et autres lentilles colorées à longueur de temps. La seule chose qu'elle ne soit pas en mesure de "cacher" c'est sa taille, assez grande et fine, mais c'est une bien piètre information qui ne peut pas aider grand monde à la sonder ni à l'appréhender. En somme, elle est capable de passer du blond au noir corbeau en l'espace de quelques heures, tout en ayant une longue chevelure légèrement ondulée d'une magnificence certaine. Elle ne craint pas d'abîmer la moindre partie de son corps, puisqu'elle en prend un soin presque exagéré: Il n'est pas rare qu'elle soigne ses cheveux à l'aide d'huiles essentielles et autres produits de beauté qu'elle achète à l'aide de la petite fortune laissée par sa charmante famille. Bien entendu, la partie qu'elle module et dont elle prend le plus soin, c'est son visage: Elle aime ses traits fins lui donnant cet air de gentille terriblement trompeur. Elle aime la forme amande de ses beaux yeux dont personne ne connaît la vraie teinte...Elle aime ses lèvres fines et sensuelles qui ont déjà fait chavirer bien des hommes rien que par leur simple présence. Tout en elle respire la beauté et l'orgueil tout en même temps, voilà pourquoi on peut dire qu'elle sait montrer que l'imperfection est partout, même dans le physique à l'apparence le plus parfait.
Ensuite, concernant ses yeux, on peut aisément dire que Valentina met tout en oeuvre pour les faire ressortir un maximum: Elle utilise sans arrêt un maquillage parfaitement adéquat, et cela selon la couleur de lentille de contact qu'elle a décidé de porter: Un peu de mauve bien mis en place si ses yeux sont verts, du noir intense si ses yeux sont bleus clairs, du marron clair si ses yeux sont bleus foncés, du vert si ses yeux sont noisettes, et ainsi de suite, car il existe toujours une couleur particulière qu'elle n'a pas expérimenté et qui peut la tenter à un moment donné. En bref, le visage reste vraiment la partie dont elle prend le plus soin, aussi bien côté santé que côté maquillage et embellissement. Mais les yeux ne sont pas la seule partie qu'elle aime changer en elle, ses cheveux non plus, il reste également l'aspect vestimentaire qu'elle aime transformer. Pour y parvenir, elle sculpte chaque jour son corps de plus en plus, en faisant de longues heures de sport, aussi bien des étirements que des abdominaux, en passant évidemment par les sports de combat qu'elle déteste négliger: Le sabre, le karaté, mais aussi le travail sur la souplesse pour éviter les blessures. Elle possède donc un corps aux courbes que l'on pourrait qualifier de parfaites, même si elles ne le sont pas complètement, et qu'elle sait mettre en valeur par des tenues tout aussi caméléon que le reste de son anatomie. Par exemple, pour infiltrer une petite communauté de mafieux et obtenir des informations quelconques, elle mettra plus volontiers une robe moulant ses courbes et assez décolletée pour que l'assemblée masculine ne soit plus attirée que par sa poitrine. Pour une "mission" plus dangereuse, elle mettra évidemment plus volontiers un débardeur agréable à porter, confortable, accompagné d'un short afin d'avoir une facilité de mouvement certaine. Pour une réunion de famille très importante, il est évident qu'elle ne va pas venir en short et en sandalettes...Elle privilégiera sans nul doute une robe sombre à dentelles, non décolletée et assez sobre pour passer inaperçue. Et enfin, pour la vie de tous les jours, ses tenues varient selon ses humeurs, comme chez tout un chacun. Bien entendu, elle aime se plaire à elle-même avant toute chose, mais elle n'est jamais contre attirer un ou deux regards, d'où son envie régulière de mettre des tenues un peu osées et sexy.

Signe(s) physique(s) particuliers: Vakentina possède un bras complet de tatouages, ainsi que le dos. C'est le seul signe vraiment "particulier" de son physique, et c'est sa manière de dire qu'elle se fiche de ce que l'on pense d'elle.

Caractère : Un bien joli brin de fille pour un si mauvais caractère...Voilà ce que l'on pourrait penser de la belle Valentina en la côtoyant pour la première fois. Froide, rationnelle et très peu sympathique au premier abord, elle semble toujours vouloir contrôler la moindre chose, alors qu'elle ne fait que cacher le fait qu'elle ne contrôle rien. Cette demoiselle a néanmoins les pieds sur terre: Les ruelles dangereuses de la ville ne sont en aucun cas pour elle un terrain de jeu et elle connaît parfaitement les risques de son métier. Toutefois, cela ne l'empêche pas d'aimer plus que tout ce qu'elle fait. Dans sa vie, il n'y a pas de place pour les sentiments traîtres: L'amour, l'amitié et la compassion ont depuis bien longtemps été rayés de son existence. Il n'y a plus que la haine, le désir inassouvi de vengeance et une fâcheuse tendance à voir le mal partout. Il est évident qui plus est qu'elle hait les mafieux de toute son âme...Mais comme pour tout ce qui la caractérise, il y a une part d'illogique: Elle hait ces êtres faux et manipulateurs, ces créatures infâmes annonciatrices de décadence à ses yeux, mais elle ne peut s'empêcher d'être fascinée, voire obsédée par eux. Elle aime les approcher de très près quitte à y laisser sa peau, parce qu'elle ne peut s'empêcher de vouloir les faire siens tout en désirant ardemment les réduire à l'état de poussière. Mystérieuse, il est non moins évident que personne ne sait la sonder: Elle n'aime pas être comprise et même parmi son propre "clan", elle s'arrange pour ne pas être appréhendée. De cette manière, elle a l'impression de pouvoir faire à peu près tout ce qu'elle veut.
La seconde chose très importante à connaître sur la belle Valentina, c'est son ardeur au combat. Elle est toujours partie du principe qu'un bon élément sait faire face à n'importe quelle situation, et c'est la raison pour laquelle elle a toujours préféré les nourritures physiques à l'instar des nourritures intellectuelles. Elle a beau être remarquablement cultivée du fait de sa parenté à une riche famille, elle n'aime pas rester des heures enfermées dans une bibliothèque à scruter des lignes sur des livres poussiéreux qui seront oubliés dans quelques siècles. Non, Valentina veut vivre l'instant présent, et construire un avenir qui sera pour elle plus chantant que son passé: Sa plus grande crainte étant l'oubli, elle se démène comme une folle dans l'unique but de ne jamais passer dans les méandres de l'oubli. Alors, bien souvent, elle relègue aux orties sa féminité, et fait tout ce qu'un homme peut savoir faire, notamment se battre...Dans son métier, elle sait qu'il n'y a aucun pitié ni jérémiades qui tiennent: Elle agit donc comme si la nature l'avait faite homme, quitte à reprendre quelques signes féminins une fois sa tâche accomplie. Il ne faut pas croire, agir comme un homme chez elle ne veut certainement pas dire qu'elle n'a aucun sens de l'esthétique, c'est même l'exact contraire. Elle aime tout de même prendre soin d'elle, autant de son corps que de son esprit, dans le but de ne jamais tomber malade et d'être toujours prête à affronter les aléas de la vie. En d'autres termes, elle est aussi piquante qu'un morceau de métal rougi par les flammes, et aussi insaisissable qu'un souffle...
Ce serait bien simple si l'impétueuse Valentina n'était que le reflet de son métier...Seulement voilà, elle n'est pas que cela, elle n'est pas seulement une battante sans peurs et sans reproches. Elle possède une âme, comme tout être vivant en ce monde, mais aussi une volonté de s'affirmer et de laisser une petite trace d'elle dans le temps. En cela, elle envie souvent les mafieux si célèbres, capables de semer terreur et appréhension partout sur leur passage. C'est la raison pour laquelle Valentina est sans arrêt en train de les étudier, non pas au travers de bouquins datant de l'âge de pierre et ne révélant guère leurs vraies natures, mais bien sur le terrain, en les observant simplement. Ainsi, en apprenant que la famille Millefiore cherchait des "hommes de main", elle n'a pas hésité un seul instant pour proposer ses talents d'illusionniste à son service. Hélas pour la jolie demoiselle, il lui fallut user de plus d'une ruse afin de se faire accepter...Mais Valentina a appris un autre de ses défauts en se voyant refuser l'accès à cette mine d'or: L'orgueil. Son orgueil presque démesuré en ayant pris un sacré coup, elle s'est mise subitement à être plus colérique plus fréquemment. Chaque fois que quelque chose lui résistait, il fallait qu'elle crie haut et fort à qui voulait bien l'entendre qu'elle trouverait un moyen d'obtenir ce qu'elle voulait. Seulement voilà, ce trait de caractère lui ayant porté souvent préjudice auprès de sa propre famille lors de son éducation, il a bien fallut que la demoiselle se tempère.
Mais tout ceci ne serait qu'une vaste plaisanterie s'il n'y avait pas une face cachée de son caractère qu'il vaut mieux ne jamais découvrir. En effet, Valentina n'étant ni la plus parfaite des femmes, ni la plus compréhensive des illusionnistes, elle cache à la perfection cette colère froide et cruelle qui la torture depuis de nombreuses années. Certes, elle se tempère et fait en sorte d'être toujours aussi calme que le fleuve du Nil, mais il lui arrive parfois de relâcher un peu trop son attention et de partir dans une fureur digne des dieux de l'Olympe. A ce moment là, le contrôle ne fait plus partie de son vocabulaire: Tout devient une cible pour cette demoiselle effarouchée, et tout peut être synonyme de danger...Par conséquent, elle frappe, anéantit, pulvérise la moindre chose se trouvant sur son passage, du simple mur d'un blanc un peu trop immaculé à son goût à un pauvre clochard qui se trouverait au mauvais endroit au mauvais moment...Ce comportement somme toute étrange ne peut hélas résulter que du fait qu'elle est en perpétuelle quête de vengeance, et que tout est bon pour la faire se libérer: Quitte à blesser des innocents au passage. En cela, elle peut se révéler d'une nature encore plus cruelle que celle d'une bête féroce.

Like/Dislike : Valentina ne sait pas vraiment ce qu'elle peut bien pouvoir aimer dans cette chienne de vie. En revanche, elle sait parfaitement ce qu'elle hait par dessus tout! L'hypocrisie et cette soit disante justice que la police est "censée" rendre. Elle hait ceux qui se croient tellement supérieurs qu'ils en oublient qu'ils sont de pauvres mortels, tout comme elle...S'il est une seule chose qu'elle aimerait, c'est leur apprendre l'humilité!

III. ___Story*

Voir post suivant.

IV. Liens & Relation(s)

Famille : La grande majorité de la famille de Valentina a été assassinée alors qu'elle n'était qu'une enfant. Depuis, sa seule véritable "famille", réside dans son mentor, n'ayant absolument aucun lien de parenté avec elle. Et d'ailleurs, c'est en comprenant sa situation familiale que l'on peut cerner le personnage de Valentina: sa haine farouche lui vient du fait qu'elle a perdu tout ce qui comptait à ses yeux: Sa famille et sa petite soeur.

Relationship: On ne peut pas dire de Valentina qu'elle se soit fait beaucoup d'amis depuis quelques temps...On parle plutôt d'ennemis la concernant! S'attacher ne fait absolument pas partie de son mode de vie.

IV. Arme & Technique(s)

Arme : Un sabre
Technique : Illusion

Autre(s): Autre chose à dire c'est ici...


Dernière édition par Valentina Bellacqua le Mar 9 Déc - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Bellacqua
Cervello | Illusionist
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 29
Localisation : Sur un petit grain de neige, volant parmi le ciel...

Feuille de personnage
Age du perso: 23 ans
Humeur: Excécrable
Relation:

MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 15:33

DOSSIER n°351497512
MATRICULE: N112
SEXE: Féminin
QUALITE: Orpheline



RAPPORT DE POLICE
En date du 15 novembre 2001



La famille Bellacqua a été retrouvée à son domicile torturée et mutilée. La nuit a été longue pour tout le monde, mais avant tout pour la petite Eléonore, 7 ans, visiblement violée avant d'être torturée de longues heures. L'enfant a été rongée par la faim, enfermée, battue...Le rapport d'expertise devrait nous donner bientôt plus de détails quant aux causes de la mort de Bill, Milena et Eléonore Bellacqua. L'enquête en cours révèle déjà que la jeune Valentina, aînée du couple B. était absente lors du drame. Nous n'avons pour l'heure aucune information quant à sa probable survie à ce terrible carnage, mais nous poursuivons activement les recherches. Les témoignages suivants ont été mis en oeuvre par la police nationale de Berlin, plus précisément par l'inspecteur Till Wormenstein, le 15 novembre 2001.


I. RECUEIL DE TEMOIGNAGES


Comment avez-vous vécu ce drame?

Edward Maury: " De nombreux témoignages donnent la même version des faits: Ce fut une vraie boucherie. Personne n'avait jamais vu autant de sang répandu sur un sol qui aurait pu être d'un blanc immaculé. En entrant dans la pièce principale, c'est comme si on entendait les cris des victimes. Tout ceci fait froid dans le dos...Si on se penche près des murs, une odeur pestilentielle nous embaume les narines et on ne peut dès lors plus rien sentir d'autre pendant au moins deux jours. Mais une seule question demeure inchangée parmi la foule d'autres: Qui a bien pu commettre un tel crime? J'ai été commerçant en ville pendant près de trente ans, et lorsque j'entends ce genre de faits divers, je me dis qu'il vaudrait mieux que je déménage. Nous ne sommes pas en sécurité vous savez, la nuit en pleine rue bondée, on a toujours l'impression d'être observé. C'est comme si le sale temps de la guerre 39-45 refaisait surface et qu'on pouvait sentir les bombes à 1000km de là. Berlin est une belle ville, malheureusement souillée par des meurtres tels que celui-ci. Personnellement, j'ai peur de sortir de chez moi en sachant que je laisse derrière moi ma femme et ma fille. Vous rendez-vous compte? La famille Bellacqua était l'une des plus populaire d'Allemagne, ou en tout cas l'une des plus riches. On sait sans peine qu'elle est liée à la famille Cervello...Mais désormais, c'est au cimetière que je pourrais aller rendre visite à Bill, sa compagne Milena et leur petite fille, Eléonore. On les a massacrés à ce qu'on dit. Personnellement, je devais aller prendre le thé et parler affaire chez les Bellacqua...D'où mon questionnement quant au nombre de victime: Cette famille avait deux filles si j'en crois les photographies que j'ai vues...L'aînée et la petite. La moins âgée a été retrouvée le visage mutilé aux côtés de sa mère, mais l'aînée, il n'y en a aucune trace. Et si on avait anéanti la malheureuse, ou pire, qu'on l'avait enlevée pour lui faire du mal? Il existe trop de fous dans cette ville, et si la police ne fait rien, bientôt ce seront nos enfants à nous que nous aurons à pleurer! "


Etiez-vous proche des victimes nommées?

Elisabeth Morgan: " La famille Bellacqua était aimée, très aimée. Je ne peux pas croire à ce qui est arrivé. Comment peut-il y avoir autant de haine dans ce monde? Je n'ai pas vu la scène de mes yeux, mais je suis touchée par un tel châtiment de Dieu. Ces gens là n'avaient pas à recevoir une telle punition, je ne comprends pas ce qui a pris à notre tout puissant...Il existe tellement de gens bien pires! Mais un fait demeure: Qu'est-il advenu de la petite Valentina? Elle était l'aînée des Bellacqua. Je pleure déjà Bill et Milena, ainsi que leur petite, mais pas leur aînée...Je veux croire qu'elle est encore en vie, saine et sauve, quelque part. La police doit chercher, elle doit la trouver!


Connaissiez vous la petite Valentina, visiblement absente lors du drame?

Morena Cervello: " On ne peut pas dire que cette famille se mettait beaucoup en avant et dévoilait au grand jour sa progéniture. Ils protégeaient leurs deux fillettes autant que possible et je trouve cela très bien. J'aimerais vous dire que je connaissais la petite Valentina, mais ce n'est pas le cas, pas vraiment. Tout ce que je puis vous dire, c'était qu'une petite fille aussi charmante et sage que celle-là, j'en souhaite à toutes les mères de ce monde. En réunion de famille, elle était silencieuse, souvent tête baissée, un vrai ange si on peut dire. J'ignore si ce silence habituel chez elle lui a sauvé la vie, mais j'espère qu'elle a pu s'enfuir ou du moins se cacher assez habilement pour que personne ne la trouve, et surtout pas l'assassin de ses parents. Personnellement, je pense qu'elle était assez maligne pour éviter le pire...Surtout si elle avait une bonne intuition, tout est possible à l'heure actuelle...Et puis, elle n'était pas aussi petite que sa cadette, âgée de sept ans...Il me semble me souvenir que Milena m'avait dit qu'elle venait d'avoir seize ans. C'est donc une jeune fille, et si elle possède toutes les qualités de ses deux parents, alors tout est envisageable. Je vous en prie, trouvez cette petite au plus vite...S'il devait lui arriver malheur, je suis certaine que jamais plus ses parents ne pourraient reposer en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Bellacqua
Cervello | Illusionist
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 29
Localisation : Sur un petit grain de neige, volant parmi le ciel...

Feuille de personnage
Age du perso: 23 ans
Humeur: Excécrable
Relation:

MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 15:34

Berlin, le 7 janvier 1995


Ma chère Valentina,


Au moment même où tu liras cette lettre, il y a fort à parier que ton père et moi ne soyons plus de ce monde. Je sais que tu as toujours trouvé inutile de faire partie d'un clan de mafieux, mais tu apprendras avec le temps que nous faisons tous des choix qui ne nous plaisent pas forcément. En épousant ton père, je savais que je devais me lier à un monde qui n'était pas fait pour moi...Au début, mon orgueil a souvent été heurté. Je ne savais plus si c'était ce que je voulais vraiment ou si cette voie ne m'en écartait pas tout bonnement, mais comme pour tout ce que j'ai entrepris dans ma vie, j'ai accepté la chose, avec du temps et de la patience. Je t'entends d'ici t'offusquer du fait que ton père et moi avons raté notre vocation, et en un sens cette formule me fais sourire. Je sais combien tu peux être excessive et juste à la fois dans certains cas, et pour une fois je suis dans l'incapacité de te donner tort. Avec le recul, je comprends enfin que mon souhait le plus cher n'était pas de devenir mafieuse à mon tour, mais bien de protéger cet homme que j'ai aimé plus que ma vie et qui se trouve être ton père. Mais aujourd'hui, le temps des regrets est révolu...Notre famille est en danger et je veux écrire ces lignes afin qu'un jour tu puisses les lire. Valentina, suis bien mes conseils à la lettre, ne laisse jamais de place au doute. Ta vie future en dépend, et j'ignore si à l'heure actuelle tu en as conscience. Tu as tout juste dix ans, et tu dors sur le petit sofa, non loin de moi...Je sais que ton visage apaisé me rassure toujours, mais je sens une peur folle m'envahir à l'idée que ce petit minois puisse un jour être marqué par la peur ou le chagrin. Mais je sais également que quoi qu'il arrive, tu sauras faire face, parce que tu es exactement comme ton père et que tu as cela dans le sang. Si jamais tu dois devenir membre de la mafia en revanche, je t'en prie, ne le fais pas pour de mauvaises raisons. Si c'est pas vengeance, tu risques gros. Les différentes familles ne sont certes pas réputées pour leur patience ni leur bienveillance. Non, si un jour tu dois suivre notre chemin, fais-le parce que tu te sens prête et que c'est bien ce que tu souhaites vraiment.

Tu viens de te réveiller et tu réclames déjà mes attentions. Je voudrais pouvoir dire oui à ce petit regard suppliant, mais tu comprendras vite qu'il vaut mieux ne pas trop s'attacher émotionnellement lorsque l'on est dans mon cas. Déjà, je t'entends me dire que je suis trop stricte et très peu câline avec toi...Mais si tu savais à quel point cela me manque de ne plus pouvoir te serrer dans mes bras à longueur de temps! La famille Cervello est pourtant claire, en cas de trop grand attachement, les enfants peuvent nous être retirés. Ta capacité d'illusionniste sera renforcée si jamais tu as un peu "souffert" psychiquement. J'agirais de la même manière avec tes frères et soeurs si je retombe enceinte. Je sais bien que ton père lui aussi aimerait être plus doux avec toi, mais nous n'avons fait que te préparer aux aléas de la vie jusqu'ici. Lorsque tu seras mère, tu sauras à quel point il est difficile de maintenir une famille à flot, surtout dans notre métier...N'oublie jamais que dans ce "monde",les mafieux s'ils se sentent menacés par ta personne, commencerons évidemment par s'en prendre à ton coeur. Ils le frapperont de toutes les manières possibles et imaginables, et lorsque tu auras l'impression d'avoir touché le fond du gouffre, ils frapperont plus encore, en s'attaquant à la dernière personne à laquelle tu tiens, en guise d'ultime punition. En définitive, ils se conduiront de manière aussi cruelle que toi...Si tant est qu'un jour tu t'attaques à l'un d'eux.
Je viens de me rendre compte qu'après toutes ces lignes écrites, je n'ai pas dit un mot sur l'évolution que tu as faite depuis que tu es née. Tu viens de retourner sur le petit sofa bouder une bonne fois pour toute, et je revoie déjà ma petite battante qui m'en a tant fait voir à sa naissance. Tu ne voulais pas te nourrir, tu refusais catégoriquement le lait...Ton père avait beau user de feintes pour te donner lui-même le biberon, il y avait toujours un moment où cela ne fonctionnait plus. Durant ton enfance, tu faisais un peu moins ta mauvaise tête. Disons que tu apprenais à faire des concessions sans même t'en rendre compte, et que c'était ce qui faisait de toi une petite fille remarquable. Et puis...Il y a eu la mort de ton ami, le jour de tes sept ans. Je ne sais pas si tu as eu vraiment conscience de ce qui s'est passé, mais une chose est sûre, tu as pleuré comme jamais je ne t'avais vu pleurer. Tu t'es ensuite enfermée dans ton silence et j'ai eu grand peine à te faire sortir de ta torpeur...C'est un peu comme si tu n'avais plus le goût de vivre, sans même le savoir. Tu subissais pour la première fois la perte d'un être cher, et même si je me plais à croire que tu n'as pas compris qu'il ne reviendrait jamais plus, il t'as manqué...Probablement te manque-t-il encore, même trois ans après, mais j'ose espérer que tu ne subiras plus ce genre de traumatisme. Car s'il y a bien une chose que je sais de toi ma chérie, c'est que la souffrance te rends muette. Tu n'oses plus dire un mot lorsque tu as mal...C'est comme si le monde entier se mettait à te faire peur tout à fait soudainement...

Ton père vient d'arriver, ce seront donc mes dernières lignes pour cette lettre. Je sais que lorsque tu la liras tu sauras comprendre ce que j'ai voulu dire, il n'est donc pas utile que je m'éternise plus longtemps sur la question. Mais laisse moi tout de même te dire que s'il m'arrivait quelque chose, j'espère avoir la force de te protéger à ce moment là. Il est évident que depuis ta naissance je mets tout en oeuvre pour te protéger, mais je sais également que je ne suis pas infaillible, et que l'on peu avoir raison de ma malice. Ne commets pas la même erreur que moi...Ne te plonge pas à corps perdu dans ce travail épuisant au risque de perdre l'affection de ceux qui te sont si chers. Je sais qu'en demeurant froide avec toi, j'ai commis ma première erreur, allant bien au delà du fait que j'ai suivis ton père dans sa vie jusqu'à en perdre la tête. J'espère juste que lorsque tu liras ces lignes, tu auras pardonné ma mauvaise conduite et que tu ne garderas de moi que les bons souvenirs.

Prends toujours soin de toi, car en attendant mes pensées t'accompagneront toujours.

Ta maman qui t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Bellacqua
Cervello | Illusionist
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 29
Localisation : Sur un petit grain de neige, volant parmi le ciel...

Feuille de personnage
Age du perso: 23 ans
Humeur: Excécrable
Relation:

MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 15:35

Haut perchée sur ce toit mouillé par les larmes du ciel, une jeune femme chiffonnait nerveusement un morceau de papier. C'était un peu comme si la pluie reflétait exactement son état d'esprit du moment, passant de la véritable tempête à la colère plus froide et tout aussi terrible...Vous l'aurez deviné, la belle et farouche Valentina Bellacqua venait de tomber sur le dossier retraçant sa vie, dont elle venait de s'emparer auprès de la famille Cervello, et comprenant notamment le dossier de police sur le meurtre de ses parents et de sa soeur. A l'intérieur, elle venait tout juste d'y découvrir les quelques mots de sa mère, griffonnés avec un soin particulier sur une longue feuille de papier, et que la jeune femme venait de lire entièrement. Très étrangement, elle ne se sentait pas mieux en sachant que sa mère désapprouvait avant même qu'elle ne le devienne le fait qu'elle soit membre de la Mafia. Si seulement elle savait à quel point c'était important pour Valentina d'exercer cette fonction! Nul n'avait cette idée en tête parce que personne ne connaissait le passé tumultueux de cette ancienne fillette de seize ans, cachée dans un placard assez habilement pour que l'assassin responsable du meurtre de ses parents ne la trouve pas...Oui, elle avait vu la scène de ses yeux, elle avait vu cette famille si chère à son coeur se faire littéralement anéantir dans une vaste boucherie sans qu'elle ne puisse rien faire. En somme, elle avait été l'exact spectatrice d'une scène atroce...Un peu comme la réalité, toujours semblable à un film que l'on aurait pas envie de voir. Et c'était ainsi qu'on ne l'avait retrouvée que plusieurs longues heures après, emmitouflée sous une pile de vêtements impressionnante. Elle avait ensuite été conduite à la famille Cervello, où une vieille femme l'avait prise sous son aile. Enfin, vieille est un terme bien excessif, mais disons que pour Valentina âgée de seulement seize ans à ce moment là, quelqu'un d'une quarantaine d'années ne pouvait que lui paraître vieux. Et c'était aussi simplement que cela qu'elle était entrée dans le monde de la Mafia, surtout qu'elle était la fille de l'une des plus anciennes familles. Au début, bien évidemment, la jeune fille ne goûtait pas le moins du monde à ce privilège: Elle ne voyait que sa douleur due au meurtre de ses parents et de sa petite soeur, et elle ne voulait certainement pas voir la souffrance des autres. L'égoïsme était devenu sa seule carte à jouer, et rien n'y personne ne pouvait visiblement s'y opposer...Jusqu'à ce que son mentor prenne le taureau par les cornes et lui assène une gifle mémorable, qui pour le coup lui remit les idées en place: La colère lue dans les yeux de cette femme lui fit tellement peur qu'elle n'osa plus jamais s'apitoyer sur elle-même...Pire que cela, Valentina prit même goût à regarder des différents jeunes hommes s'entraîner, se surprenant à les scruter sans vraiment en comprendre la raison. Après tout, les sentiments n'avaient pas été véritablement appris à la jeune fille, et par conséquent il était logique qu'elle soit maladroite.


Pour tout dire, les premières années de Valentina en tant que "mafieuse" furent laborieuses. Elle s'en souvenait comme si c'était hier, alors qu'elle chiffonnait rageusement la lettre de sa mère entre ses doigts fins...Son mentor montrait alors peu de patience, et elle peut d'intérêt à apprendre sa fonction d'illusionniste. Evidemment, poussée par l'envie de vengeance insatiable qui lui tiraillait les entrailles, elle avait finit par prendre goût à ce travail acharné sur le corps, à ces heures de sport et de combat intensifs auxquelles elle avait dû être soumise, et elle avait tout bonnement fini par apprécier cette vie, tout simplement. Evidemment, toutes les bonnes choses ayant une fin, cette pseudo envie de continuer l'oeuvre de ses parents avait connu un moment de doute...Par deux fois, elle s'était laissée séduire par un autre mafieux, d'une autre famille, l'un redoutablement connu, l'autre membre lambda parmi les mafieux. Oui, elle avait fait l'amour avec ces êtres qu'elle était censée détester, et avait même pris affreusement goût à ce risque incessant qui aurait pu lui valoir de fâcheuses représailles. Disons simplement qu'elle aimait vivre dangereusement, jusqu'au jour où elle ne trouvait plus de raison de faire une chose et qu'elle l'abandonnait...Et c'est ainsi que deux hommes furent lâchement mis de côté par la belle Valentina, trop fière et farouche pour réellement s'attacher complètement. A ce moment là, elle avait connu un moment de doute parce qu'elle ne savait plus très bien si le métier d'illusionniste pour la mafia lui correspondait ou bien si elle n'aurait pas mieux fait de ne jamais s'y plonger. Mais ça, c'est une autre histoire...Dont elle seule détient toutes les clés.

Assise sur le toit, Valentina avait un regard terriblement mélancolique...Comme si les méandres de son passé venaient de lui sauter à la figure alors qu'elle prenait conscience du dossier concernant sa famille. Oui, elle n'avait jamais imaginé à quel point ses parents avaient été torturés avant de mourir, au même titre que sa petite soeur qu'elle avait l'impression de ne jamais avoir connue. D'ailleurs, à cette pensée, la belle demoiselle eut un rictus nerveux: Comment pouvait-elle être sans arrêt mise à l'écart concernant les vérités de son passé? Cette question qui lui trottait dans la tête suffit à la faire douter et à créer en elle une peur panique: Elle sauta littéralement du toit jusqu'à l'arbre en dessous, utilisant avec une agilité ahurissante ses membres renforcés. La course dans laquelle elle se lança lui parut aussi simple qu'une brindille: Et pour cause, en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, elle se trouvait devant les appartements de son mentor, dans la résidence principale de sa célèbre famille. Bien entendu, elle ne prit pas la peine de frapper à la porte...Valentina n'avait jamais appris la politesse par le passé, ce n'était donc pas pour en user maintenant! Alors, dossier en main, elle défonça littéralement la dite porte d'un coup de pied rageur...Pour finalement découvrir que les appartements de son mentor étaient vides. Evidemment, pour éviter de rester sur le palier, elle remit tant bien que mal la porte en place, et partit se caler contre un fauteuil bien moelleux, attendant que cela passe. Son mentor ne refit surface que plusieurs heures plus tard, découvrant ainsi son meilleur élève installé contre une fenêtre, l'air pensif...La vieille femme fit quelques pas, juste avant de se stopper net en voyant la main de Valentina se lever...Il était évident qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose et qu'il valait bien mieux écouter.

" Je n'aurais jamais pu sauver mes parents...Ni même ma soeur. Je dormais cette nuit là, baignant dans l'insouciance la plus totale, demeurant à des années lumières de me douter de ce qui allait arriver à ma famille. Ce sont leurs cris déchirants de douleur qui m'ont réveillée. Je suis allée voir dans la chambre de ma soeur, comme si je voulais prévoir un malheur mais...Il était trop tard, son lit était vide et à en croire l'absence de chaleur dans celui-ci, cela faisait un bon bout de temps. Je suis donc descendue petit à petit, faisant preuve d'une prudence qui m'étonnait...Et finalement, j'ai aperçu du sang sur le sol, alors que je me situais au milieu des escaliers. Ma peur accélérait mon rythme cardiaque, et j'avais l'impression qu'il allait exploser dans ma poitrine...Mais malgré cela, j'ai gardé un silence de marbre en plaçant ma main sur ma bouche, et je suis partie me réfugier le plus silencieusement possible dans un placard. La suite vous la connaissez...Un homme fou a joué avec mes parents pendant des heures, en les torturant, parce qu'il ne voulait pas donner des informations confidentielles appartenant à notre famille...J'ai entendu leurs cris, je les ait subis moi-même pendant de nombreuses heures, et à la fin, j'avais l'impression que j'allais devenir sourde. En un sens, c'était ce que je souhaitais...Je voulais faire taire cette souffrance qui m'a poussée à devenir folle...Mais aujourd'hui, il est une chose que je puis vous jurer sans craindre votre réaction: J'accomplirais ma vengeance, dussé-je y perdre la vie...Et cela avec ou sans votre contribution! "

La rage au ventre une fois encore, ce fut par la fenêtre que Valentina sauta cette fois, sous les yeux ébahis de son mentor qui n'avait pas eu le temps de dégoiser un mot. Vraiment, parmi tous les membres de la famille Cervello qu'il lui avait été donné de côtoyer, elle était sans conteste la plus imprévisible. Mais il y avait des raisons à cela...Cette petite fille qui a peur de tout a besoin de se rassurer, et quoi de mieux que la violence et la vengeance pour y parvenir! En somme, alors qu'elle courrait comme une folle afin de fuir un je-ne-sais-quoi qui lui torturait l'esprit, elle venait de dire adieu à des années de servitude bien sages. Cette fois, elle allait continuer à occuper sa fonction, mais elle allait faire son travail sans l'aide de personne...Après tout, il fallait bien qu'un jour elle se mette à voler de ses propres ailes...
Plusieurs heures plus tard, Valentina était de retour dans l'ancienne demeure de ses parents, non pas celle où ils avaient été tués, mais celle dans laquelle ils avaient l'habitude de prendre des vacances par le passé. Evidemment, cette maison lui avait toujours parut vide et c'est la raison pour laquelle elle ne s'y aventurait que rarement, seulement cette fois, elle décida d'en faire son repère. Pour y parvenir, elle fit venir d'Allemagne son ami d'enfance, ainsi que son majordome, qu'elle avait déchargé de ses fonctions en venant vivre au Japon pour oublier. Rapidement, cette demeure sale et abandonnée retrouva son éclat d'antan, permettant ainsi de créer une multitude de salles d'entraînement pour la jolie demoiselle, mais aussi un refuge idéal pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 15:47

Très jolie fiche. vraiment. Je pense pouvoir te valider immédiatement. Je laisserai également June te donner son avis à son retour, mais tu peux dès lors te lancer dans le RP si tu le désires. je t'invite, si ce n'est pas déjà fait et si cela te tente, à t'inscrire dan sle topic approprié pour l'intrigue numéro un. Bienvenue parmi nous, quoi qu'il en soit. Wink

VALIDEE.
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Bellacqua
Cervello | Illusionist
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2008
Age : 29
Localisation : Sur un petit grain de neige, volant parmi le ciel...

Feuille de personnage
Age du perso: 23 ans
Humeur: Excécrable
Relation:

MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 15:49

Roooow merchi *_* Ravie que ma fiche ait plu!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 16:14

Tout d'abord bienvenue X3

Comme la dit Fernando très zolie fiche, comme d'hab Wink
J'adoreuuuuuuuuh *__* donc vui, la fiche est validée of course.

Donc Enjoy et bon Rp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   Mar 9 Déc - 16:26

Bon bah je locke et déplace alors. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ V@lentin@ Be££acqua ~ (Done)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Katekyo Hitman Reborn :: ● Beginning ● :: Fiches validées-
Sauter vers: