Forum rpg basé sur le manga Katekyo Hitman Reborn
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukasa Oguri
Cavallone | Tueuse à Gages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 26
Localisation : E...etoo... ><J...je...**s'enfuit **

Feuille de personnage
Age du perso: 16 ans
Humeur: ...Genki...
Relation:

MessageSujet: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   Dim 16 Aoû - 23:08

&__• I D E N T I T Y
    » NOM: Oguri
    » PRÉNOM: Tsukasa
    » SURNOM: A vous de lui en donner.
    » AGE: 17 ans
    » NATIONALITÉ : Japonaise, appartient à la famille Cavallone
    » SEXE: Elle est vierge... Une belle gentille fille =3
    » DATE & LIEU DE NAISSANCE: 29 Juin & Japon, à Namimori
    » CAMP : Malgré son caractère... Une partie de sa conscience lui demande de rester dans le camp des gentils.



&__• T S U K A S A


    » PHYSIQUE :
    « Les monstres ne sont pas beau. Ce que maman me dit toujours, elle me répète sans cesse. Un monstre c'est laid, un monstre c'est moche, un monstre est repoussant, un monstre est un montre. Je suis un monstre. »

    Si froide, si glacée. Tsukasa est une poupée de glace; tout son être, chaque parcelle, la moindre particule de son corps dégage cette même magnitude froide et pesante qui impressionne. Elle se tient toujours droite, le visage légèrement baisé. Elle est si frêle que si on l'enlaçait trop fort, elle se briserait entre vos bras. Elle est si fragile. Elle n'est non plus pas très grande, d'ailleurs. Bien qu'elle dépasse souvent de quelques centimètres les jeunes filles de son âge, elle n'arrive pas à dépasser les garçons. Fragile mais elle n'est pas faible, le sang des Cavallone coulent dans ses veines, elle forte, redoutable pour certains. Ne la sous-estimez pas, ce visage si innocent ce cache une bête féroce, à vos risques périls. Vous n'avez pas idée à quel point la rage peut être dure. Avec attention, on découvre la blancheur exquise de son teint. Aussi blanc que de la neige, immaculé du mal. Un teint presque maladif qui ferait rougir de jalousie les jolies poupées de porcelaine exposées dans les vitrines.

    Il s'accorde parfaitement à sa chevelure courte sombre, très sombre. Sa coupe de cheveux qui lui va à merveille vint chatouiller gentiment le creux de son cou. Coupés en dégradé, et souvent coiffés en bataille des mèches encadrent son visage tandis qu'une frange coupée irrégulièrement barre son front et cache parfois ses yeux. Tout semble en accord parfait, un beau mélange; teint blanc et cheveux noirs. Une sale impression de sérénité émane de tout cela. Jusqu'à ce qu'on croise ses yeux, enfin son œil. Un saphir resplendissant. Il ne pétille pas de joie, il ne brille pas. Il n'y a rien dans son seul œil. Sauf une incroyable tristesse qu'elle cache difficilement et une timidité maladive. Une fine bouche et rosée comme un bouton de rose orne son visage. Qu'elles semblent douces ces lèvres là... De temps en temps, une voix douce et basse s'échappe de là. Parfois, ses lèvres se peignent d'un sourire doux que rare sont les gens à qui elle sourit.

    Ses mains toutes fines et surtout froides, tout le temps. Mais ne dit-on pas main froide, coeur chaud ? Et au niveau des formes, petits pervers, elle n'a rien d'extraordinaire. Elle ne possède pas une poitrine généreuse et elle ne sont pas trop petite. Ni trop grosse, ni trop petite, le juste milieu en somme. Quand à son style vestimentaire, vous ne la verrez jamais porter des couleurs vives et des jupes. Que ce soit en été ou en hiver, elle est presque habillé en petite robe dans les tons sombres ou même un ensemble sombre.



    SIGNE PARTICULIER:
    Tsukasa à un cache oeil qu'elle porte fréquemment. Son oeil cachée...est terrfiant... Elle n'a pas d'oeil, juste un gros trou noir qui fait très peur... °A°"

    » CARACTERE :
    « Il y a un drôle de truc qui bat dans ma poitrine. Ce drôle de machin se serre dés ta présence, maman. C'est la peur. Il bat très fort et je me sens bizarre dés que je vois cette personne. C'est l'amour. Maman, tu ne m'avais pas dit que les monstres n'avait pas de coeur ? »

    Tsukasa.... est dépourvue de sentiment, à tel point qu'elle ne s'ouvre strictement à personne. Elle est si fragile, si timide, qu'elle a moindre petit geste d'attaque elle prête à s'enfuir. Elle est inutile, n'est-ce-pas ? Elle est indépendante, car personne ne s'occupe d'elle. La jeune fille est nerveuse, rougit beaucoup et influençable, elle est tellement obéissante que pour tuer ses alliées elle en est reine. Une petite princesse très brisée, elle n'est pas si naïve. C'est Tsukasa qui vous rends naïve pas ça petit tête d'ange et par une étrange beauté qu'elle dégage.

    Elle est distante... Elle ne se mêle à personne de peur qu'on lui parle méchamment, qu'on la rejette, qu'on l'expulse. Elle est seule... Toujours seule... Livrer à elle même, si par malheur elle doit se combattre. Tsukasa ira peut-être jusqu'au bout sans vraiment qu'elle a confiance en elle, elle est intelligente, elle s'en sort pratiquement dans toutes les situations. On ne voit pas commença, c'est une tueuse à gages née, elle apprend vite et analyse vite, notamment douée dans l'espionnage et ira même trompé la personne pour avoir des informations en la touchant psychologiquement. Elle est rapide et efficace.

    Toute la colère, la haine qui lui sont adressé peut se révélé un jour au grand éclat. Ce jour fatidique où elle se mettra à montrée toutes les émotions, tous les larmes, toute la colère qu'elle contient déjà dix-sept années de son existence. . Réfléchissez quelques secondes. Comprenez-vous ? Tout ce mal qu’elle renferme en elle, tout ce qu’elle ne peut l’exprimer. Il faut qu’il explose, il faut qu’il explose; Et boum, son cœur explose. Elle devient folle, ils ont dit. Elle devient incontrôlable. Elle crie, elle hurle des phrases incompréhensibles; tout explose. Ses pupilles dilatées, les points fermés. Cela arrive souvent quand elle pense trop, beaucoup trop. Elle frappe, de toute ses forces, de tout son cœur. Elle frappe, encore et encore. Et elle hurle encore, ses mains se tâchent de sang. « Ce n’était pas de ma faute ». Et puis tout redevient calme. Tout se bouscule dans sa tête, son cœur se relâche. Elle arrête, on respire faiblement à ses pieds. Et puis elle s‘en va, elle s‘enfuie.
    Ce n’est qu‘un monstre, après tout.

    » IKE/DISLIKE :
    Ce qu'elle aime... Très peu de chose... Le calme peut-être... Elle joue remarquablement bien de la flûte traversière. Mais elle y joue seulement dans un coin de sa chambre, puis elle aime beaucoup les fleurs. Notamment les Lys, elle en voudrait pleins dans son petit jardin. A ce jour on ne sait pas d'autre chose ce qu'elle aime...

    Ce qu'elle déteste.... inconnu à ce jour...sauf pour les plats acidulés.

    III. ___Story*
    Après, dans un autre poste.

    » IV. Liens & Relation(s)

    » Famille :
    « Je n'ai que maman. Maman me fait peur. Maman me voit comme un monstre, une erreur de la nature. Elle s'appelle Mari Oguri, une femme dont la beauté cache une personnalité trompeuse. Maman, ne m'aime pas, elle me le dit tous les jours. Je ne connais rien d'elle, mise à part qu'elle fait tout pour me troublée et de me faire peur. C'est à cause d'elle que j'ai perdue mon oeil droit. »

    » Relationship:
    Amis ? Alliés ? Qu'est-ce-que donc les amis ?
    Des ennemis... Oui tout le monde !

    » IV. Arme & Technique(s)

    Arme :
    l'arme de la demoiselle... est un fléau ! Un bâton qui relie trois petites boules qui pique et qui fait très mal. Elle en a deux...
    Spoiler:
     

    Technique :
    Elle n'en pas encore... Peut-être vous serrez à quoi lui apprendre...

    Autre(s): KYAAAAAAAH GOKUDERAAAAAAAA JE T AIMEEEEEEEEE <<<<<<<33333 #ZBAFF# enfin bref ! xDDD




Dernière édition par Tsukasa Oguri le Lun 17 Aoû - 3:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukasa Oguri
Cavallone | Tueuse à Gages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 26
Localisation : E...etoo... ><J...je...**s'enfuit **

Feuille de personnage
Age du perso: 16 ans
Humeur: ...Genki...
Relation:

MessageSujet: Re: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   Dim 16 Aoû - 23:09

&__• H I S T O I R E
(Cette histoire est violente ! °A° très violente.... A vos risques et périls, ne lisez pas pour les âmes fragiles. Notamment Chapitre 2 et 4 )

- • C h a p i t r e ~ 1 : L'erreur • -

    « Je ne suis pas folle, ni troublée. Je suis un monstre, maman me la dit. Un monstre au fond du gouffre. J'attends juste cette main chaleureuse...»

    Mari Oguri. Cette femme est Oguri Mari. Vingt-quatre ans tout rond, un mètre soixante deux, bonnet C. Une longue chevelure noire, des yeux bleu foncés et de jolies lèvres roses. Mari est effectivement une charmante femme. Et elle avait tout pour réussir. Elle voulait devenir enseignante, devenir professeur Japonais dans les plus grandes université, mais son côté fetarde la poussée à négligée ses études de formation. Elle sortait beaucoup, beaucoup trop même. Avec n'importe qui, du moment qui il était mignon et qui lui payer un verre d'alcool, bien qu'à force de sortir n'importe où on finit dans des situations les plus tragiques qui soit.

    Un soir alors qu'elle rentrait chez elle, complètement saoul, en croyant prendre un raccourci. Mari avait l'esprit embué par l'alcool et ainsi que ses sens. Elle n'entendait plus très bien les bruits des voitures, ni celui des respirations rauque, ni son ombre imposant... Mais elle sentait cette odeur...Cette odeur d'alcool forte. Elle sentait cette atmosphère inquiétante, celui d'être comme suivie à la trace. Instinctivement, Oguri serra son châle blanc qui contrastait de sa robe moulante. Lorsqu'elle se retourne, il était là, face à elle. Il la regardait comme un bout de viande, quelque chose d'appétissant... Terrifiée, Mari tenta de s'enfuir. Mais elle était saoule et lui assoiffé. Il n'y avait plus d'issue de secours pour cette fleur... Cette fleur que cet homme s'amusa à faner... Et il laissa un bien "joli" présent à cette fleur... Oh oui ! Neuf mois s'écoulèrent après cet incident. Mari à emménager à Namimori, mais cette ville paisible ne la pas donner courage de continuer de vivre depuis qu'elle fait naître... Un monstre... Son erreur... Un regarde vide de tous sentiments. Tsukasa était née, malgré cette haine, Mari trouva comme même à l'élever. Tsukasa l'enfant non-désirée et mal aimée... L'erreur...


- • C h a p i t r e ~ 2 : Premier meurtre, Tueuse à gage née ! • -


    Tsukasa à six ans. Une petit fille bien triste d'ailleurs, d'après ses enseignants d'école. Toujours silencieuse, toujours seule. On ne l'entend jamais s'approcher, elle est comme un chat. On ne l'entend jamais parler, elle est comme un mur. On ne la voit jamais tant qu'elle est effacée et discrète. Tsukasa est comme un murmure de la vie. De même au fur et à mesure, on l'oublie toujours à l'appel. On la bouscule dans les couloirs, on la laisse déjeuné seule à midi.... Et toujours seule, et attendre la fin de la journée. Même si il y a personne pour l'attendre. Elle regarda avec envie les petites filles qui serre leur père ou leur mère dans leurs bras. Quelque chose frappa la petite Tsukasa, pourquoi elle n'a pas de père à la maison ? Jamais d'homme à appeler " Papa ! " à chérir.... C'est bizarre ? Alors une fois rentrée à sa demeure, elle vint se planter devant sa mère.

    << - Dit maman... Pourquoi je n'ai pas de Papa ? Il est quelqu'un de bien... >>

    Mari se figea. Elle s'attendait à cette question, elle s'était entrainée à répondre à cette question. Mais une fois face à la réalité, elle se dit que c'était moins facile...

    << - Ton père est une pourriture. >>

    Et plus jamais Tsukasa ne parla de son père. Si maman le disait, c'était alors vrai. Alors pas la peine d'en demander encore plus.

    Tsukasa grandit en atteignant ses huit ans, toujours énumérée dans sa solitude. Pour l'instant elle ne voulait qu'une chose, serrer dans ses bras sa génitrice. Mais jamais elle ne réussit. Lorsque Tsukasa lui demandait, elle disait être occupée. Et lorsqu'elle essayait, lorsqu'elle tendait ses petits bras frêles vers elle... Cette mère la repoussée sans vergogne et mettait ça sur le compte de la fatigue. Mais Tsukasa n'était pas dupe. Et plus elle grandissait, plus sa mère était devenue une grand forteresse qu'on ne peut y pénétrer. Puis ce petit jour, où la vie de la petite Tsukasa allait changer... Tout cela par une simple question dont la réponse était déchirante...

    << - Maman...Est-ce-que tu m'aimes ? >>
    << - Toi...Je te hais ! Je te déteste (à L'extrême \o/) ... Tu me rappelles ce visage... Ce visage de cet homme.... Tu n'est qu'un monstre, une horreur ! Je te hais au plus profond de mon âme... >>

    Tsukasa ne bougea pas, tête baissée, elle n'arrive pas à pleurer ni même être surprise. Elle se contenta d'aller dehors, au parc... Mais ce n'était pas son jour, les gamins qui l'embêtait vint tout juste de la remarqué. Tous était autour d'elle, des injures et autres stupidité de méchancetés, s'en était trop, elle se jeta sur le premier venu en lui fracassant la tête par une pierre qui trainait non loin d'elle. Les autres avaient fuit, toute la colère de la fillette était gravé sur le corps inanimé par un gamin qui a chercher la petite bête. La chance a fait que Tsukasa à instinctivement emporter l'arme (la pierre) avec elle, dont elle cacha dans un endroit bien caché. Ce jour là, les pulsions de Tsukasa sont nées. Sa mère horrifiée voir le "monstre" tachée plein de sang, elle recula de peur en prenant la première chose qui lui vient à la main; un parapluie. Dont elle n'a pas hésiter de le lancer aussi fort dans l'œil droite de sa fille...




- • C h a p i t r e ~ 3 : J'ai du sang Cavallone qui coule dans mes veines ? • -


    Tsukasa ne pouvait plus avoir confiance à sa mère. Elle la déteste, c'était devenue pour elle la pire des espèces. Le manque paternel lui manque chaque jour et se fait sentir dés le début de son adolescence. Elle mourrait de savoir qui était son père, son géniteur, de voir tout son passé, le rencontrer, même si elle sera surement déçue...
    Tsukasa mise à part l'enquête de son géniteur, c'était bien sur une élève à problème. Depuis qu'elle a tuée de ses propres mains un petit être humain, sa soif de sang.... était devenue son principal intérêt. D'ailleurs elle s'est procurée une arme qui lui est propre, un fléau à trois boules piquantes, dont elle envoya de nombreux élèves à l'hôpital (elle faisait hors du collège.)

    Mais le plus troublant, elle garde son calme, elle passe inaperçue et on a toujours pas dit nom lors de l'appel. Une petite tueuse silencieuse, les premiers stratagèmes pour tuer sa victime sont apparurent. De long heures à regarder sa victimes, voir ses faiblesses, ses habitudes, l'heure qu'elle parte de chez elle, à quelle heure quand elle rentre. L'espionner sans jamais se faire prendre, puis deuxième étape; choisir le lieux, l'arme, le lieu du meurtre et l'heure. Tsukasa est une redoutable tueur à gage !

    Tout cela était un jeu pour elle, cette petite changer d'activité entre le << Où est mon père ? >> et << Tu es ma victime >> . Chaque période elle alternée, jusqu'à un jour où elle découvre sa véritable identité... Elle faisait partie de la famille Cavallone, d'où sa pulsion de meurtre, l'espionnage, le sadisme... Tout ça elle le détient de son père... Un mafieux ! Elle ne sait pas si elle doit être heureuse ou pas, maintenant elle est impliquée dans tous les affaires de la famille Cavallone.


- • C h a p i t r e ~ 4 : Libération ! Ma maison est au collège Namimori xD • -



    Un jour, la demoiselle sèche habituellement les cours se reposent sur le toit du collège Kokuyo (Il y a un collège là bas ? =O). Un groupe de filel vint l'aborder avec des regards perçants et menaçant.

    << - Hey, Tsu' ! C'est vrai que ta mère était une p**e ? >>

    << - C'est fait qu'elle s'est fait engrossée par un mafieux alcoolique ? >>
    << - T'es le fruit d'un viol...nan ? T'es comme un sorte de monstre !>>

    Un sourire étrangement glacial se peigne au visage de la jeune Cavallone. Elle poussa violemment la chef de bande contre le mur de la corniche du toit et fait tourner son fléau qui s'écrase violemment sur le ventre de la chef de la petite bande.

    << Bingo. Laisse moi te récompenser... >>

    Elle continua ses mouvement avec violence, la chef cracha du sang, beaucoup de sang. Le reste du groupe s'enfuit pour prévenir un surveillant. Pendant que Tsukasa resgarda le corps inerte de sa pauvre victime. Était elle encore consciente ? Tsukasa ne le sait pas, mais elle lui dit comme même.

    << - ...T..Tu..Meurt...déjà ? Tu es si faible... Si....ennuyante... >>

    Ferait elle une double personnalité ? après le meurtre vint la timide Tsukasa qui se fait passer elle même un victime aux yeux des autres. Bien que les meurtres qu'elle a fait ne la réjouit pas même si son côté meurtrier prenait ça pour un jeu. Elle partie, en laissant la victime toute seule, bien sûr elle se laissa attrapés, payer ce qu'elle doit payer. Après maintes de négociations avec le directeur, avec les parents de la victime et la mère de Tsukasa, il fut décidé que cette dernière sera renvoyés et étudier dans un autre établissement. Qui est aussi payer l'hôpital pour la victime qui est finalement en vie.

    Comment à réagit la mère de Tsukasa ? très mal, vraiment mal. Plus le temps passait, et plus le elle devenait folle. Et surtout violente envers sa fille. Elle empêchait sa progéniture de sortir, elle la cloitrait dans sa chambre à clé ainsi que les fenêtres. Et tous les soirs qu'elle revenait du travail, elle avait ce sourire qui en disait long.

    << - Il ne faut pas que l'on te vois. Il ne faut pas que les autres voit ta laideur, Tu n'es qu'un monstre, les monstres sont horribles... Tu es horrible ! >>


    Petit à petit, Tsukasa se mourrait et s'en fermer dans un mutisme total... Le regard perdu, les bras ballants, elle ne ressentait plus les gifles de sa mère qui sont injustifiés. Elle pleure, non par douleur mais de désespoir. Et dans ses moments là que le vide devient attirant, où la lueur malsaine d'un couteau devient amusant...La jeune Cavallone s’empara alors doucement du couteau, cette cruelle tentation. Elle l’observa, le regarda et sourit. Cette chose lui permettrait d’être enfin libre, non ? Alors elle approcha doucement la lame de son cou, un sourire dément sur les lèvres. Elle était perdue, complètement perdue. Mais heureusement, avant que l’irréparable soit commis, Mari rentra à temps de son travail et put empêcher le suicide de sa fille. Ce n’est pas l’instinct maternel qui lui permit de faire ça.

    « Si tu dois mourir, va crever dans la rue ! Je ne veux pas que ton sang me souille une fois de plus ! »


    Mari décidait à faire disparaître de sa vie le monstre qu’elle avait engendré, envoya Tsukasa dehors, livrer à elle même. Tsukasa n'a pas trouvé longtemps une nouvelle maison, résider au collège Namimori en secret (Pas tuééée Hibari-samaaa >w< ) loin des yeux de tous était un bon plan, elle tuera ceux qui découvre son secret °A°"



Dernière édition par Tsukasa Oguri le Lun 17 Aoû - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Nickelson

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 01/07/2009

Feuille de personnage
Age du perso: 22
Humeur: Massacrante
Relation:

MessageSujet: Re: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   Lun 17 Aoû - 3:15

J'aime bien l'histoire \o/!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukasa Oguri
Cavallone | Tueuse à Gages
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 26
Localisation : E...etoo... ><J...je...**s'enfuit **

Feuille de personnage
Age du perso: 16 ans
Humeur: ...Genki...
Relation:

MessageSujet: Re: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   Mer 19 Aoû - 10:22

Désolée de mon impatience, mais j'ai terminée °A°"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   Mer 19 Aoû - 12:43

Bien VALIDE tu peut désormais commencer à RP ^^
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Yamamoto
Vongola | Rain Guardian
avatar

Messages : 405
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 25
Localisation : Près d'une balle de Base-ball !

Feuille de personnage
Age du perso: 15 ans
Humeur: Joyeuse ;D
Relation:

MessageSujet: Re: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   Ven 11 Sep - 13:06

Fiche déplacée dans la section adéquate.

_________________
Merci June pour ce magnifique Avatar ♥


Absent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wa...Watashi wa...O..Oguri..Tsu...Tsukasa... Desu ! >/////<
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Watashi WA 76pullip-passion desu
» Watashi wa Yin desu, hajimemashite !!
» Watashino Nanamewa... Lucia desu!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Katekyo Hitman Reborn :: ● Beginning ● :: Fiches validées-
Sauter vers: