Forum rpg basé sur le manga Katekyo Hitman Reborn
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etrange coincidence [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Etrange coincidence [Pv]   Dim 9 Nov - 14:03

À peine quelques jours que June était arrivé a Namimori et pour le moment tout allait plutôt bien, enfin c’était peut être s’avancer un peu vite mais disons que cela allait pour la jeune femme. Elle n’était pas le centre de l’attention et essayait de se fondre dans la foule, elle avait fait quelques progrès et c’était à son plus grand bonheur. On pouvait dire une chose pour le moment, la jeune femme baignait dans une certaine insouciance et ce n’était pas pour lui déplaire. Le poids de son rang lui pesait et c’était pour cela qu’elle avait fuit le sanctuaire sans laisser le moindre mot… Mais était ce vraiment la seule et unique raison? Pas si sur. Mais voilà, toute les bonnes chose on une fin et elle ne pensait pas un seul instant que son père allait faire tout ce qui était en son possible pour que sa fille si peu chérie revienne auprès de lui et plus vite que ça. Alors que les cours était terminée et que chacun rentrait chez eux, ce qui était toujours un peu délicat pour la jeune femme tellement il y avait du monde autour d’elle et que la moindre personne pouvait être suspecte. Mais soudain alors qu‘elle se pensait en sécurité une main se posa sur son épaule. June se retourna donc vers cette individu qu’elle ne connaissait pas et posa sur lui ces yeux noisette qui semblait être surprit que quelqu’un ait eu l’audace de l’aborder de la sorte. Sur un ton respectueux, la jeune femme tenta tout d’abord une approche douce. Un léger sourire crispé sur le bord des lèvres pour donner le change.

« Excusez moi, mais je ne vous permet pas. Je ne vous connais pas et je ne me souviens pas vous avoir donner la permission de venir me déranger de la sorte, auriez vous oublier vos bonnes manières en vous levant? Si tels est le cas, je vous conseil d’allez les chercher et très vite parce que cette façon d’accoster les gens est très discourtoise… »

L’inconnu lui rit au nez, mais bon sang que lui voulait il a la fin? June ne voyait pas très bien ou cette personne voulait en venir, bien sur elle aurait pu faire dans la manière forte mais avec le monde qu’il y avait et le risque d’attirer l’attention et bien cela aurait été pure folie de le faire. Et elle le savait, alors a ses yeux se servir de son rang n’était pas une option. Elle semblait coincée.

« Votre père désire vous voir le plus vite possible… »

Ni plus ni moins, June resta bouche bée sur le moment, ses yeux s’écarquillèrent et l’inconnu avant de disparaître se mit à rire aux éclats comme pour la narger. Elle ne savait quoi penser sur le moment. Tout ce monde, cela ressemblait comme un grand et gigantesquement brouhaha qui eut tôt fait de lui donner un mal de crâne comme elle en avait peu connu. Et pourtant cette phrase était toujours présente dans son esprit : ‘reviens chez toi ou ta vie deviendra un véritable calvaire ceci n’est qu’un avant goût’… Était ce le fruit de son imagination? Non, elle l'avait bien entendu. des menaces? Surement, elle n'en était pas vraiment surprise mais... cela ne lui faisait pas plaisir. elle était seule ici pour le moment. Aurait elle du faire autrement? Peut être que oui ou peut être que non. La jeune femme commença a paniquer, il y avait bien trop de personne la en ce moment. Elle n'était pas a son aise. Elle n’arrivait pas a faire le vide en elle pour retrouver un semblant de sérénité. La jeune femme se mit alors a courir, Bousculant quelques personnes ou passage, elle en était consciente et lança quelque "pardon" par ci par là en ne sachant pas trop si le son de sa voix était audible ou non mais elle savait une chose. June devait trouver et très vite un endroit plus ou moins calme ou elle pourrait tenter de reprendre ses esprits. La jeune femme continuait de courir sans trop regarder réellement ou elle allait, elle finit d’ailleurs par trébucher, tomba sur le genoux. Idiote... Elle se sentait stupide d'avoir panqiuer de la sorte. Cela ne lui ressemblait pas. Elle ne pouvait se montrer si faible...Ici dans cette ruelles ça allait, il y avait déjà moins de monde ou n’y avait il personne?

Quelques gouttes de sueur finirent par perler sur son front, retrouver ces esprits demandait une telle concentration à la jeune femme. Au bout de quelques minutes qui lui parurent aussi longues que des heures, elle finit par reprendre le dessus même si ce n’était pas encore vraiment ça mais du moins elle arrivait a réfléchir un peu par elle-même. La jeune femme posa ses yeux sur les alentours sans top vraiment voir ce qu’elle avait devant elle. Bien sur elle remarqua qu’elle avait couru jusque dans une rue mais pour le moment et bien ce n’était pas vraiment ce qui était le plus important. Elle soupira bruyamment tout en continuant de se masser les tempes encore et toujours…

« Mais enfin, pourquoi ne veut il pas me laisser tranquille, si il continue sur cette lancée je vais finir en légume qu’est-ce qu’il va y gagner dans le fond… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Dim 9 Nov - 18:42

Namimori...la nouvelle capitale japonaise des mafieux! C'était à se demander pourquoi? Qu'est-ce qu'elle avait cette ville? Elle n'était qu'une parmis des milliers d'autre villes et villages japonais et il fallait qu'elle devienne l'épicentre d'une activité criminelle importante. Vongola, Tomaso, la Varia, les Bovinos, Cavallone, Carcassa et même sa nouvelle famille la Guardia qui était pourtant du genre à rester dans l'ombre avait décidé d'envahir cette ville! Bah lui il suivait les ordres de la boss et il ne discutait pas point barre! Parlant de la boss, il...comme qui dirait...LA CHERCHAIT DEPUIS BIENTÔT DEUX HEURES! C'étais sa mission et il commençait à la trouvé relativement chiante, lui et son autre lui.

*Non mais! Veux-tu bien me dire comment une gamine peut aussi bien se cacher!*
*Peut-être parce que tes...UN NUL HA HA HA !*
*Très drôle! Tes hillarant...connard...*
*En plus tu m'insulte! Tu te rend compte que tu t'engueule avec toi-même ha ha ha !*

Il soupira...Les rues japonaise se ressemblait tous pour lui et même enfant, il ne s'était pas habitué à se pays. C'étais la fin de la journée et tout le monde rentrait chez eux...sauf lui! Il détestait marcher et encore plus pendant une longue période de temps. Il décida de laisser tomber les méthodes traditionnelles et il rentra dans une ruelle...l'ombre lui convenait beaucoup mieux que le public. En quelques sauts, il atterissa sûr le toit de l'immeuble en face de lui. Il continua de se déplacer ainsi pendant une bonne trentaine de minutes en scrutant chaque coins de rue et chques ruelles. Il ne repèra rien et ce, à son grand déplaisir. Il s'en allait abandonner quand il entendit une voix en dessous de lui.

« Mais enfin, pourquoi ne veut il pas me laisser tranquille, si il continue sur cette lancée je vais finir en légume qu’est-ce qu’il va y gagner dans le fond… »

Pour une fois dans sa journée, il souria. D'un saut qui aurait fait palir un ninja et atterissa directement en face de la jeune demoiselle.D'une voix peu enclin à la discution, il dit.

"Vous savez boss...parfois vous agissez comme une véritable gamine! C'est pas trop digne d'un parrain à mon avis...allez faut retourner au sanctuaire! Je sais que c'est chiant mais bon...c'est mon rôle de vous ramenez à l'ordre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Dim 9 Nov - 20:11

June était donc la, ses pas ou plutôt sa course l’avait conduite jusque dans cette ruelle impersonnel mais ou moins bien moins fréquentée que les autres. Si elle n’avait pas été si affolée, la jeune femme aurait plutôt regarder l’endroit ou elle se trouvait mais pour le moment et bien elle n’y arrivait pas. D’ailleurs comment le pourrait elle? Avec toutes ses choses dans sa tête, c’était tout bonnement impossible. Ha il y avait des jours ou elle maudissait son rang et aujourd’hui en était un. c'était rare mais cela arrivait quand même... Mais cela n’avait pas été un accident causé par elle ou par inadvertance de sa part, non cet homme qu’il l’avait accoster l'avait fait sciament. Pour la déstabiliser peut être? gagner en quelque sorte... Elle se mordit la lèvre inférieure un bref moment. June n’avait rien vu venir. Elle avait pensé bêtement que ici tout irait bien, mais maintenant elle savait a peu près a quoi s’en tenir. La jeune femme resta un instant à même le sol de toute façon, elle n’avait pas la force de se relever pour le moment. Il falait qu'elle se reprenne. Il fallait qu'elle se concentre beaucoup mais n’en avait elle pas l’habitude dans le fond? Ce n’était pas la première fois que cela lui arrivait et certainement pas la dernière. Et bien on n’allait pas la laisser tranquille si facilement…

June se croyait seule dans cette ruelle. Elle n'avait pas fait attention encore une fois. A croire qu'elle se relachait depuis qu'elle était partie du sanctuaire. Elle sursauta donc quand une ombre vint se poser juste devant ele. Mais très vite, elle se rendit compte qu'elle connaissait cette personne. Etait ce mieux? pas vraiment a entendre le ton du jeune homme en face d'elle. Néanmoins, ele finit par se relever. doucement certes mais elle se retrouvit a nouveau debout et poser son regard sur ce jeune homme. un léger sourire sur le bord des lèvres. Boss... Oui c'était bien ce qu'elle était. Et rien que ce mot la fit sourire mais pour une fois un soupçon d'amertume ce fit voir sur le bord de ses lèvres. La jeune femme acquiesça tout de même un léger oui de la tête pour dire qu’elle était d’accord avec ce que le jeune homme venait de lui dire et pour lui faire comprendre qu’elle l’avait bien entendu par la même occasion. Elle avait réagit en gamine et alors? Elle prit un air faussement surprit et prit la parole.

"Tu me cherchais? Pourquoi? Et puis apparemment, tu n'est pas presser de renter au sanctuaire, je me trompe? J'ais des choses a faire ici... Et je ne peux pas les faire de là bas. C'est tout..."

La voix de la jeune femme était calme et posé et ce même si elle ne c’était pas encore vraiment remise, ce qui agissait une grande habitude de ce genre de situation. elle ne voulait que l'on s'inquiète pour elle. pas pour si peu... Même si il y avait tout de même de quoi s'inquièter dans le fond. Mais c'était tout elle. June posa a cet instant ses yeux sur ses vêtements, de son regard un peu surprit elle constata qu’il y avait une tache noir sur sa veste… Elle avait du se faire cela en tombant à terre. D’une main encore quelque peu tremblante, la jeune femme essaya de faire partir cette petite tache mais rien à faire, cette dernière était bien incrustée. Elle leva la tête pour regarder la personne en face d‘elle et sourit. Un sourire sincère cette fois mais quelque peu forcée mais june voulait se montrer agréable.

" Je te préviens tout de suite, je ne suis pas prête à rentrer..."

Ni plus ni moins, mais elle se faisait comprendre. un bref moment, son regard s'assombrit pour bien faire comprendre qu'elle ne changerait pas d'avis pour le moment. La jeune femme ne faisait que répéter inlassablement que cela allait, d’une certaine manière n’était ce pas pour se rassurer elle-même avant tout. Se répéter que tout va bien même intérieurement suffit peut être a ce que cela soit réellement le cas? Pas vraiment mais pour le moment June voulait se raccrocher a cette idée, c’était toujours mieux que rien dans le fond. Elle haussa les épaules et sortit un bonbon de sa poche comme si ce geste était on ne peut plus normal pour elle. Elle regarda Alex et se mit a rire.

"Alors j'ais été facile a trouver?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Dim 9 Nov - 21:55

Elle commenca à afficher son air de "je m'en fout et barre toi" ce qui n'améliroa pas son humeur mais qui le calma quand même. Il respira une grande bouffée d'air pollué et essaya de rester zen, la jeune chef l'exaspérait parfois mais il ne pouvait tout simplement pas se mettre en colère contre elle. C'étais comme si un pouvoir animait la jeune femme et le fascinait au point qu'il ne pouvait pas se fâcher en sa présence. Et pourtant ce n,étais pas les raisons qui lui manquaient mais elle l'avait tiré d'un très mauvais pas dans le passé et il se devait au moin de la respecter. Elle était la soeur qu'il n'avait jamais eu si on peut considéré un petit paquet de nerfs accro aux friandises êtant techniquement supérieur à vous hiérarchiequement une soeur...et pourtant, il l'adorait sans trop le démontrer. Certaine chose devait rester dans l'ombre mais elle le savait bien qu'il serait prêt à mourrir pour elle, il était le parfait exemple de loyauté ou plutôt il le serait!

"Tu me cherchais? Pourquoi? Et puis apparemment, tu n'est pas presser de renter au sanctuaire, je me trompe? J'ais des choses a faire ici... Et je ne peux pas les faire de là bas. C'est tout..."

Et cela devait l'excuser de l'avoir fait courrir dans toute la ville pendant plus de trois heures...et oui...malheureusement! De toute façon, essayer d'argumenter avec elle était autant suicidaire que d'affronter son maître d'arts martiaux armé d'une cuillère à thé. Il se tut donc sans répliquer!

" Je te préviens tout de suite, je ne suis pas prête à rentrer..."

Ça aussi, il l'avait prévu...il savait bien qu'en venant, il ne repartirait pas de sitôt! Il connaissait bien son boss! c'est là qu'elle posa la question qui le fit rire jaune.

"Alors j'ais été facile a trouver?"

Il lâcha un petit rire et s'avanca vers elle. Il lui tint le menton et la fixa de son regard le plus séducteur et répondit.

"Vous me connaissez trop bien Boss...et je trouve ça mignion tout plein! Pour vous répondre, vous avez été autant difficile à trouver qu'un parrain de la mafia censé être au santuaire pour protèger ses fesses. Pas que je ne crois pas en vos capacités martiales mais disons que j'ai peur que les autres familles découvrent votre présence. Vous savez pourtant que cette ville et le bastion des Vongola et de bien d'autres familles qui seraient heureux d'en savoir plus sur nous."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Dim 9 Nov - 22:52

June se mit à sourire, elle aimait bien le taquiner. Lui qui était son bras droit. La jeune femme et l’autorité, cela n’avait jamais fait bon ménage. La preuve, elle n’a jamais accepté l’autorité de son père. Pourtant, il avait essayé maintes et maintes fois. Mais là n’était pas la question. Alex avait l’air énerver. Cela l’amusait. Et c’était mieux qu’il pense a cela plutôt au fait que June se retrouvait a fleur de peau et surtout qu’elle avait sursauter en le voyant. Chose qui était plutôt rare avec elle. Mais vraiment ce mot, Boss… Elle n’aimait pas, chaque fois elle grimaçait. Pourtant c’était bien ce qu’elle était. Mais était elle la meilleur placée pour ce poste. Pas vraiment si on regarde bien. Elle si caractériel et surtout si imprévisible. Et en même temps cela faisait sa force. Alex s’avança vers elle. June ne bougea pas d’un pouce, l’observant du coin de l’œil. Mais il arriva un moment ou le jeune homme se trouva juste devant elle. Elle arqua un sourcil, trop près… Il eut même l’audace de lui tenir le menton. Si cela avait été un autre personne, elle aurait sortit son arme et se serait emporter. Mais pas avec lui, cela passait plus ou moins. La jeune femme croqua sur son bonbon. Un léger crac se fit entendre et elle tourna la tête. Il avait son franc parler, comme elle. Cela lui plaisait. Alors il avait du chercher pour la trouver. Tans mieux, rien de tels qu’un peu d’exercice pour ne pas devenir quelque de mou et flegmatique. Elle se mit à rire de bon coeur tout en marchant un peu. A peine quelques pas, elle écoutait attentivement ce qu‘il disait. Oui il y avait d‘autre famille a Namimori et c‘était exactement pourquoi elle était ici. Elle haussa pourtant les épaules en entendant le nom des Vongola.

« Les Vongola ou les autres, qu’importe dans le fond. Pour le moment, ils ne savent pas que nous sommes ici et puis ne sommes nous pas qu’une vulgaire histoire. Les Guardia n’existent pas, nous sommes des ombres te nous devons le rester. Je connais le refrain… »

June se retourna vers Alex, le fixant droit dans les yeux. Un brin de malice passa dans son regard noisette. Cela n’annonçait jamais rien de bon. Un bref moment, elle leva les yeux au ciel puis revint vers son bras droit. Il se mit a chuchoter pour être sur que personne n’entende ce qu’elle avait a dire. Peut être allait il être plus énerver par ce qu’elle allait lui dire? Qui sait, mais elle tenta le coup.

« Je crois qu’il faudrait les observer de plus près pour voir. Je sais pas pourquoi mais je suis sur que cela serait… Instructif? Rester au sanctuaire ne sert pas à grand chose. Alors qu’en penses tu? Je crois que je vais aller prendre des cours au collège de Namimori quelque temps. Incognito bien entendu… »

Elle scruta la moindre expression sur le visage d’Alex. Il n’allait pas être content, une petite voix en elle le lui disait. Mais il fallait qu’elle le fasse, qu’elle tente l’aventure. Encore une fois elle se mordit la lèvre, elle réfléchissait un peu. Le regard perdu dans le vague.

« Après tout ce n’est pas une mauvaise idée non? »

Elle avait dit cette phrase tout haute sans trop savoir pourquoi. Cherchait elle son approbation? Peut être, qui sait avec elle tout n’est que sucre et mystère. Mais il y eut un bruit et elle se crispa un peu. La jeune femme tourna son visage sur le coté pour être sur de ne pas être observer. Puis elle soupira…

« Bien sur cela ne sera pas chose facile mais je crois qu’il faut tenter le coup. Mais si tu ne veux pas-tu peux toujours retourner sur l’île, il n’y a pas de soucis. Tu n’auras qu’à dire que j’en fais qu’a ma tête comme d’habitude. »

June se mit à rire, un rire cristallin et sincère. Néanmoins, elle semblait crisper. L’ombre de son père planait et cela voulait dire que son frangin aussi n’était pas loin et cela non plus n’annonçait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Lun 10 Nov - 15:19

La journée s'était écoulée tranquillement pour Fernando. Levé à midi après une bonne grasse matinée, puis petit déjeuner copieux, avant de se concentrer sur ses devoirs. Une fois qu'il avait terminé toutes ces formalités qui l'ennuyaient plus qu'autre chose au vu de la facilité qu'il avait à résoudre tous les travaux à la maison donnés par l'école, le jeune homme s'était alors plongé dans son activité favorite : bricoler.

Durant cinq heures, il était resté enfermé dans son labo à mettre au point son projet le plus particulier : un robot à forme humanoïde. La tâche s'était révélée longue et fastidieuse, du fait qu'il s'agissait de partir de rien pour obtenir une nouveauté qui changerait la manière de travailler du garçon, du fait qu'il aurait désormais un assistant pour lui apporter les matériaux nécessaires à ses travaux. Cela lui économiserait des déplacements, et donc du temps, et augmenterait donc sa capacité de création quotidienne d'un bon pourcentage.

Après cinq heures de labeur, Fernando était enfin parvenu à conclure la construction de son robot. Il avait alors rangé ses outils, nettoyé sa table de travail, puis s'était intéressé de plus prêt à sa machine. Il s'agissait d'un robot de taille moyenne pour un humain, à la silhouette humaine, mais à l'apparence du machine cela dit. Son créateur ne s'était pas encore penché sur le côté esthétique de la chose, préférant attendre de savoir s'il n'y avait pas de problème dans le programme. L'adolescent avait alors activé sa machine en pressant un bouton sur une télécommande. Les yeux de la création s'étaient allumés, montrant que la première phase était donc un succès.


" Yeah ! J'ai réussi ! "

Fernando s'était alors mis à sauter partout, craint sa joie malgré le fait que nul ne pouvait l'entendre, excepté son robot évidemment. Ce dernier avait alors émis de drôles de bruits, ce qui avait aussitôt intrigué son concepteur qui s'était arrêté dans ses mouvements. Une voix métallique s'était alors élevée en provenance de la machine.

" Déclinez votre identité. "

L'adolescent était vraiment content. La deuxième phase du programme fonctionnait. Il avait alors fait part de son nom complet à son nouvel assistant, puis pris un bloc note pour y relater ce qu'il remarquait, lorsque soudain une série de "bip" sonores l'avait intrigué. Bien sûr, ils provenaient également de la même source, à savoir le robot. Ce dernier avait repris la parole de la même voix métallique.


" Cible identifiée. Procédure d'élimination activée."


Fernando émit un simple "huh?" avant de se ruer vers la porte du labo, sentant qu'il valait mieux pour lui qu'il détale loin de là s'il tenait à sa peau. Derrière lui, il entendait sa création qui s'était mise en mouvement et le suivait à toute allure. Le jeune homme vit sa vie défiler devant ses yeux quand un rayon rouge passa à quelques centimètres de son visage pour aller creuser un joli trou dans le mur de son lieu de travail personnel. Là, il valait mieux courir que se soucier de la déco. Ce fut la pensée qu'eut le garçon tandis qu'il passait enfin la porte de chez lui et s'engouffrait dans la rue, sans pour autant s'arrêter. Les "annihiler Fernando Pédro Roberto Ricardo Consolini" que ne cessait de répéter le robot qui lui courait après en balançant des rayons à tout va ne lui donnaient pas envie de s'arrêter.

Après dix minutes de course à travers les rues de la ville, il finit par déboucher dans une ruelle. Bizarrement, il semblait qu'il avait enfin semé son poursuivant. Ce ne fut qu'après cette pensée qu'il se redit compte qu'il n'était pas seul. Deux autres personnes s'y trouvaient : une adolescente et un adolescent. Fernando leur adressa un petit salut de la main, avec un sourire franc, puis songea qu'il valait mieux leur demander son chemin. En effet, à force de courir partout, il était tout simplement perdu. Il semblait qu'il avait atterri dans une zone de la ville qu'il n'avait jamais visité. D'une voix lente, il prit donc la parole.


" Excusez-moi. Sauriez-vous par hasard où nous sommes ? Je me suis perdu. Je m'appelle... "


Une série de cliquetis lui parvint aux oreilles, le coupant dans sa phrase. Son robot venait de le retrouver. La voix métallique s'éleva de nouveau.

" Annihiler Fernando Pédro Roberto Ricardo Consolini. "


Le concerné porta un regard terrorisé aux deux adolescents et prononça d'une petite voix aigüe où se faisait sentir sa panique :

" Voilà. Comme il a dit. c'est mon nom... "

Puis il repartit en courant comme un dératé, perdant son sang-froid et hurlant à gorge déployée, tandis que le robot reprenait sa poursuite en débitant tous les noms de sa cible et en le menaçant de son éternelle annihilation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Lun 10 Nov - 20:13

Sourire en coin et malice dans les yeux, voilà une grimace qui n'annonçait absolument rien de bon pour le jeune bras-droit. Il savait pourtant que sa jeune patronne était une violeuse de règles en puissance mais il avait préféré se taire pensant qu'elle n'y penserait pas mais bon...Le manque d'action au Sanctuaire avait sûrement réveillé ses hormones d'adoslescente rebelle, fallait dire que ce n'était pas l'action qui étouffait cette île si ennuyeuse. Dans un certain sens, il était heureux qu'elle s'était enfuie, pourquoi?
Bah...il n'avait pas bougé depuis qu'il était à son service et cela avauit commencé à peser sûr lui. Il ne s'en était pas plaint comme tout bon subordonné l'aurait fait car il tenait à elle plus qu'à ses désirsd'action et de combats. Les membres des Guardias étaient pourtant réputés (enfin pour ceux qui connaissaient leurs existences) pour leur pacifisme et leur neutralité! Peut-être que ces qualités avait sauté une génération...pas peut-être...c'était une certitude! Mais il écouta attentivement quand même la boss car il la considérait comme sa soeur...une véritable gamine bourrée de sucreries!
Après un discours du genre..'' S.v.p on peut, on peut ?'', Alex soupira un brin et souria ensuite, elle voulait de l'action...son sixième sens l'avait bien informé comme toujours mais elle tentait quelques chose qui était contraire à toute les règles de la Guardia Famiglia. Mais lui aussi était un adolescent et il ressentait le même besoin d'action que sa jeune boss, d'un côté, les règles et les tradition de toujous et de l'autre, un besoin d'aventure carrément puissant!

Le choix était difficile mais il réalisa qu'elle était tout de même le parrain de la famille et donc, elle pouvait faire ce qu'elle voulait! Un raisonnement qui avantageait grandement la bougeotte et il se dit que de toute façon, il était là pour la protèger de tout et de rien alors que pourrait-il lui arriver?

« Bon...ok! Ok! De toute façon, vous êtes la Boss, et je ne fais qu'obéir n'est-ce pas ?, il dit ceci avec un clin d'oeil complice, Et en plus, presque personne ne connais notre existence et Namimori c'est pas Mafia-land non plus! »

C'est à ce moment qu'un jeune de leur âge entra dans la ruelle en courant avec un certain air de fatigue. Alex avait déjà quelques étoiles dans ses mains, prêt au combat mais le jeune repartit aussitôt en courant avec une espèce de vix robotique qui criait.

" Annihiler Fernando Pédro Roberto Ricardo Consolini. "

L'aventure ne fesait que commencer...


Dernière édition par Alex Valentino le Mar 11 Nov - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Lun 10 Nov - 21:11

June venait d’énoncer ce qu’elle pensait, ou plutôt ce qu’elle voulait faire. Cherchait elle l’approbation de son bras droit? Oui en quelque sorte. C’était bien étrange dans le sens ou, le chef c’était elle. Mais ce n’était pas parce qu’elle était censée tenir les rennes, qu’elle devait agir seule sans l’avis des autres. Bien sur, d’autres parrains ne feraient pas comme elle mais elle ne voulait surtout pas devenir un monstre d’égoïsme et de méchanceté. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, toute mission ne requerrait pas l’avis d’un membre de la famille. Ici, c’était plutôt calculé même si cela n’y ressemblait pas. Elle savait que si elle venait ici pour sa soi disant scolarité, d’une manière ou d’une autre son bras droit viendrait aussi. Le plus simple étant de lui demander, non? Bien sur, cet avis était le sien. Enfin soit, la jeune femme regardait du coin de l’oeil Alex. Cherchant la moindre approbation de sa part. Mais le connaissant, il allait accepter. Et puis même si il n’était pas d’accord avec elle. Elle n’avait qu’à lui donner un ordre. Même si à la base ce n’était pas ce qu’elle cherchait non plus. Mais aux grands maux les grands remèdes. Elle jouait bien le jeu de la gamine gaver au bonbon. C’était çà son plan, passer pour quelqu’un d’autre. En tout cas, le temps que cela tiendrait. Et en même temps, c’était bien elle çà. Cette fille qui veut à tout prix être apprécier pour ce qu’elle est vraiment. Mais là n’était pas le sujet. Elle attendait. Mais la patiente n’est pas son fort. June entendit Alex soupirer, ce qui la fit sourire d’avantage encore. Le taquiner était devenu un passe fort agréable depuis qu’il avait intégré la famille. Elle savait aussi que sa demande allait à l’encontre principes de la famille. La neutralité... Quel étrange concept selon elle. Elle avait toujours eut du mal avec cela. Mais elle ne le faisait pas exprès. Elle ne peut juste pas passer son chemin quand quelque chose se passe sous ces yeux. Était mauvais? Non, bien sur. Oui mais le parrain de la Guardia se doit d’être ainsi. En quelque sorte c’est son fardeau. Et elle ne s’en plains pas mais a chaque fois qu’elle en a l’occasion, elle prend la clef des champs. Au grand dam des membres qui sont censé la surveiller... Mais tout çà c’est un jeu. Un jeu dangereux mais bel et bien un jeu. Et enfin l’accord d’Alex. Il avait l’air aussi emballer qu’elle. Tans mieux! Cette histoire allait être amusante. Bien plus que le sanctuaire et ces piles de livres... La jeune femme claqua ses mains en signe de contentement.

« Chouette! J’espérais bien que tu sois d’accord. » Son regard n’avait pas quitter son bras droit mais il était on ne peut plus rieur. Elle reprit par la suite encore plus impatiente. « Il n’y a pas d’inquiétude a avoir pour le moment, je suis sur que tout va bien se passer. Il va tout de même falloir faire attention par ce que... »

Mais June fut couper dans son élan, elle allait lui dire qu’une personne l’avait accoster et qu’elle allait peut être a l’avant de quelques ennuis. Mais voila, il y avait eut un bruit. June se retourna et vit un garçon. A peu près leur âge. Et elle se tut immédiatement. Elle pencha la tête tout en le regardant. Était elle intrigué? Oui peut être. Mais à vrai dire, elle avait remarqué que cet inconnu avait l’air perdu. Impression qui se confirma quand il leurs demanda son chemin mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase que... June n’en croyait pas ses yeux à vrai dire. Rêvait elle? La jeune femme cligna des yeux mais non c’était bien la réalité. Un robot devant elle. Vraiment Namimori, cette ville était étrange. Et chose étrange ce fut ce même robot qui leur annonça le nom de cet inconnu en précisant qu’il devait l’annihiler... Mais que faire? Se battre? Non pas envie et puis si jamais il y avait quelqu’un qui les voyaient. Non c’était pas possible. June soupira... Elle se retourna vers Alex. D’un geste vif, elle lui attrapa la main et se mit a courir. Sans lui demander son avis, mais il pouvait enlever sa main quand il le voulait.

« Désolé mais on ne peut pas faire de vague pas maintenant en tout cas. On est des collégien après tout? On est censé battre en retraite. Enfin je pense... »

June se lança a la poursuite de ce fameux Fernando. Après tout, il avait l’air d’avoir besoin d’aide. Ayant une bonne condition physique, pas difficile de le suivre. C’était marrant comment la situation avait évoluer. Mais ce qui était encore plus marrant selon elle, c’était de faire comme si elle ne savait pas se battre. Enfin bien sur c’était son avis.

« Attends, arrête toi heu... Fernando? Si tu continue a courir comme çà tu vas finir dieu sait ou. »

June c’était mise a crier pour être sur de s’être fait entendre. Que pouvait elle faire d’autre de toute manière? Étrange rencontre a vrai dire, mais pas inintéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Sam 15 Nov - 17:17

[HRP : D'abord, je voulais dire que je suis désolé pour le temps mis à poster, mais la semaine a été très difficile. Je vous apporte finalement ma réponse. Bonne lecture et bon RP. ^^]

Fernando continuait à courir comme un fou, poursuivi par son robot. Il espérait ne pas avoir été pris pour un trop gros taré auprès des deux personnes de la ruelle, mais au fond, cela ne changerait pas grand chose : vu sa situation et ses airs paniqués – il y avait de quoi après tout ... - il était certain qu'une drôle d'impression apportée à des inconnus était le moindre de ses soucis désormais. il fallait semer la machine, sinon c'était la mort assurée. Les pas de l'adolescent se faisaient de plus en plus lourds au fur et à mesure qu'il courait, tandis que sa respiration devenait haletante. un énorme poids enflait de plus en plus dans a poitrine. Après tout, il n'était pas sportif. Son truc, c'était de s'enfermer dans son labo pour fabriquer ses joujoux, pas de faire des cent mètres à longueur de journée. Mais maintenant, il regrettait presque de ne pas avoir pris plus au sérieux les instructions de ses professeurs de sport à l'école au lieu de rêvasser à la manière dont il allait conclure ses projets mécaniques. La vie était ironique. On pouvait avoir un cerveau bien rempli, mais des jambes totalement inutiles, ou encore remporter tous les championnats sportifs et ne pas savoir résoudre une addition. Quelle connerie...

Le jeune homme se demandait s'il pourrait rentrer chez lui en un seul morceau, ou tout simplement revoir sa famille. En fait, il s'interrogeait même sur le temps qu'il lui restait à vivre avant que son robot ne le réduise en micro particules carbonisées à servir avec une sauce en accompagnement. Drôle de vie. Mais au moins, il avait été ravi de son existence, même si elle semblait sur le point de s'arrêter. la seule chose qu'il pouvait regretter à la limite, c'était sa solitude. le fait que nul ne semblait vraiment intéressé par ses travaux de recherche, plutôt que de parler mode, sport et drague. Depuis son arrivée à Namimori, soit depuis sa naissance, l'adolescent avait vécu en marge de la société. certes, il partageait du temps avec d'autres élèves à l'école, mais la mise à l'écart restait évidente. Pourtant, jamais il ne s'en était plaint. En fait, il s'en contentait très bien, continuant sa petite vie avec pour seule compagnie ses parents et accessoirement ses créations. Mais aujourd'hui, maintenant que les choses ne lui souriaient absolument plus, Fernando regrettait amèrement de ne pas s'être d'avantage intéressé aux passions des autres. Mais les autres ne faisaient pas non plus d'efforts pour lui rendre la pareille, alors pourquoi aurait-il fait le premier pas? Ironie. Rien de plus.

Sans qu'il n'y prête attention, le mécano s'était aventuré sur un terrain en pente qui le menait petit à petit vers les hauteurs de la ville où se situaient les quartiers les plus riches, avec les grandes villas. Il n'avait franchement aucun intérêt à demander son chemin, car ça lui aurait uniquement apporté sa propre mort sur un plateau. Quoi qu'il en soit, Fernando commençait vraiment à s'essouffler et à avoir mal au coeur. non pas dans le sens d'une envie de vomir. Non. Il s'agissait tout simplement des battements de son coeur qui lui donnaient l'impression que son organe vital cognait contre sa poitrine pour tenter de quitter son corps. Horrible. Douloureux. Mais ça ne changeait rien. Il fallait continuer à courir. Cet ordre atteignit son cerveau qui le relaya à ses jambes qui puisèrent dans ses dernières ressources pour accélérer le mouvement. Finalement, le jeune homme arriva devant l'une des maisons luxueuses du quartier le plus huppé de Namimori. Quelques bip sonores lui firent savoir que son poursuivant n'avait pas lâché prise. Quelle idée stupide aussi de concevoir un robot à batterie inépuisable. Il avait mis du temps à réussir ce travail. maintenant, il le regrettait amèrement. Cependant, l'adolescent n'eut pas vraiment le luxe de se poser des questions. Il fallait foncer. Le garçon arriva au bord du terrain appartenant aux propriétaires de la villa, et ne réfléchit pas avant de se jeter dans le vide. De toute façon, il n'avait plus d'autre choix. c'était soit avancer et peut-être survivre si ce qui se trouvait en dessous l'accueillerait bien, soit faire demi tour et se faire carboniser. Choix plutôt simple sur le moment finalement. Un pas, deux pas, trois pas, et un grand saut.


" Monde de meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde ! "

L'atterrissage fut assez douloureux, mais ne le tua pas. Fernando était tombé dans la piscine de l'un des riches habitants. Il se hâta d'en sortir, reprit son souffle, se dit qu'il valait mieux rester ici le temps de pouvoir vraiment être en forme, entendit quelques bruits métalliques, et revint sur son jugement. Il se leva et reprit sa course, épuisé. Si ce n'était pas le robot qui le tuerait, ce serait son coeur. tel était le diagnostic qui vint clairement à l'esprit du jeune homme, tandis qu'il reprenait sa course dans ses vêtements mouillés, avec ses jambes en purée et une main sur la poitrine pour tenter de calmer la douleur qui lui arrachait une grimace. Finalement, le mécano se retira des quartiers riches, et s'apprêtait à s'écrouler lorsqu'il entendit une voix non loin de lui. Il se retourna et reconnut la jeune femme de la ruelle. Elle lui demandait de s'arrêter? Il lui aurait bien expliqué que de sa course dépendait sa survie, mais il était bien trop épuisé pour parler. En plus, une autre silhouette s'approchait à ce moment là. Et ce n'était pas un ami. Les cliquetis mécaniques pouvaient en témoigner...

" Là, je suis foutu... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   Mar 25 Nov - 22:11

[Je rep pour faire avancer le Rp ^^']

Cous, cours vite petite souris... C’était un jeu auquel la jeune femme était comment dire habituée? June ne ménageait pas sa peine pour suivre le rythme du jeune garçon qu‘elle venait de croiser dans cette ruelle. Une, deux, une, deux... Dans sa foulée, la jeune mafieuse ne c’était même pas rendue compte qu’elle avait lâcher la main d’Alex. En même temps c‘était un grand garçon, elle ne doutait pas un seul instant qu‘il s‘en sortirait. Peut être bien mieux qu‘elle d‘ailleurs. Pourquoi suivait elle ce jeune homme alors qu’elle ne connaissait que son nom et rien d‘autre? La réponse était on ne peut plus simple à vrai dire. Il avait l’air d’avoir besoin d’aide. Et çà, elle n’ jamais pu laisser qui que se soit dans le besoin. Ce n’est justement pas dans sa nature, bien que normalement elle n’en ait pas le droit. Neutralité oblige... Enfin là n’était pas la question à vrai dire. June a toujours fait a sa tête, c’est d’ailleurs ce qu’on lui reproche le plus souvent. Bah, elle est le chef non? Comme on dit cela a ses avançages comme ses inconvénients. Bref, la jeune femme continuait de courir avec une aisance qui soulignait le fait qu’elle était une sportive dans l’âme. Un souffle régulier, des foulées normales et une nonne cadence. On aurait pu la croire prête pour un marathon. Mais en même temps, l’ennuis pointait tout doucement le bout de son nez. Jusqu’ou allait il courir comme cela? Elle n’allait tout de même pas le suivre n’importe ou. June cessa de l’appeler et accéléra encore un peu sa course folle. Elle les suivait, cet étrange jeune homme, ce robot... Il ne fallait pas être devin pour comprendre que ce Fernando avait des ennuis et pas des moindres. Mais que pouvait elle faire? Bien sur, June avait la réponse. Mais elle rechignait a le faire, trop de risque et surtout elle risquait de dévoiler son identité. Oui mais pouvait elle le laisser a son triste sort. Justement non...

Elle ne remarqua pas un seul instant ou elle pouvait bien se trouver. Une seule chose comptait pour le moment. Que tout se termine bien... Et à première vue, c’était loin d’être gagné. June leva son nez droit devant elle, juste le temps de regarder au loin. Voir ce que Fernando allait faire... Et a vrai dire, elle n’en cru pas ses yeux. Avait elle bien vu? Ne souffrant d’aucune déficience aux yeux, elle ne pu que constater qu’une seule chose. Il avait sauté du haut... Mais du haut de quoi? Une vive angoisse s’empara de la jeune femme. Plus vite, il fallait qu’elle aille encore plus vite. Ce n’était plus juste pour rire. Non, c’était on ne peut plus sérieux là. Elle ne réfléchit pas plus. Comme par magie, June sortit un de ses Sais. Elle le fit tournoyer dans sa main comme si ce geste étaient on ne peut plus normal a ces yeux. Et en effet c’était bel et bien le cas. Elle ne comptait plus les heures et les jours d’entraînement avec ses armes. Un regard déterminer, une assurance hors norme... C’est çà aussi être le parrain d’une famille mafieuse. On n’a pas le droit à l’erreur. Son geste, elle devra en répondre devant les membres de son famille mais soit. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que cela se produit. La sur le moment, ce n’était pas a cela qu’elle pensait. June comprenait elle avait beau lui avoir demander de s’arrêter avec cet étrange robot a ses trousses, ce n’était pas demain la veille qu’il allait obtempérer. C’était logique, qu’elle garantie avait il qu’elle serait effectivement l’aider. Soit... Entre elle et la fin de cette course folle, justement ce robot. Il doit bien y avoir un moyen de le stopper. June continua de courir mais leva son bras. Au bout de ce dernier, son arme acérer Elle ferma un oeil et visa. Et Paf... Le Sai s’engouffra dans la tête du robot. Quelques petites étincelles et chance la machine commençait a faire des gestes incohérents mais ne stoppa pas sa course pour autant. La jeune femme soupira... June se rapprochait encore un peu plus du robot, elle pouvait presque le toucher du bout des doigts. Une impulsion et June prit son élan pour sauter dans les airs. Le but de la manoeuvre? Simple, elle voulait asséner un bon coup de pied au robot pour que ce dernier finisse sa course dans un mr. Idéal non? Et cela ne loupa pas. Un bruit assourdissant et enfin, elle passa devant la machine pour enfin rattraper Fernando. Elle ne savait pas vraiment si cela avait eut son effet mais pour le moment c’était calme. De quoi souffler un peu... Mais comment faire pour qu’il arrête de courir? June essaya encore de l’appeler.


« Fernando, s’il te plait arrête toi. Je peux t’aider, vraiment mais s’il te plait arrêter de courir deux secondes c’est pas la bonne solution... »

June espérait vraiment qu’il l’écoute, juste un peu. Tout du moins qu’il se retourne pour qu’elle puisse lui faire comprendre qu’elle pouvait l’aider même si comme çà de prime abord, il devait sûrement la prendre pour une folle. Enfin soit, il fallait bien qu’elle tente quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etrange coincidence [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etrange coincidence [Pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un dragon etrange...
» recherche etrange
» Professor Layton et l'etrange village [Reflexion]
» personne etrange
» etrange apparition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Katekyo Hitman Reborn :: Archive Rpg-
Sauter vers: