Forum rpg basé sur le manga Katekyo Hitman Reborn
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shamal, j'aime la chair (surtout celle des femmes)

Aller en bas 
AuteurMessage
Docteur Shamal
Others | Mafieux & Médecin
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Age du perso: 35ans
Humeur: Venez venez mes petits chatons !
Relation:

MessageSujet: Shamal, j'aime la chair (surtout celle des femmes)   Dim 25 Jan - 1:06

Image hébergée par servimg.com

I. Identity.

NOM: Shamal
PRÉNOM(S): Julio
SURNOM: Trident Shamal
AGE: 35 ans
NATIONALITE: Italia
SEXE: Mâle
DATE & LIEU DE NAISSANCE: 9 Février à Reggio
CAMP: Celui des dames

II. Apparence & Mental.

Physique : Admirez cet homme, touchez le, tâtez le… Que de muscles mesdames, que de chair tendre et lisse qui ne demande qu’à être souillé ! Légèrement bronzé par le soleil italien, notre bel homme a l’œil audacieux et louche, les dents blanches et alléchantes. Quelques poils au menton le délestent de son air trop clean, lui donnant the relax attitude. Quand à sa coiffure, c’est bien simple, Gokudera lui a volé ! Preuve que notre dandy peut fashioner même les plus ratés avec son look qui impressionne. Sa chevelure brune lui donne néanmoins un air plus sauvage comparé à l’autre tête de poulpe. Rebelles, ses mèches rebiquent parfois, même souvent, même tout le temps, mais que voulez vous, sur lui, ça le fait. Parce qu’il aura la classe que vous n’aurez jamais. Oui, toi qui lis cette fiche, ben t’as pas la classe. Scuse. Oui, donc, ah, les vêtements ? A quoi ça sert ? On est bien mieux tout nu voyons. Enfin, sinon c’est costard cravate assortis, chemise sombre pour le mystère, veste clair pour… le contraste. Et par-dessus tout cela, une blouse de médecin qui lui donne cette allure si craquante que les beaux gosses d’Urgence en palissent. Ah, j’oubliais, un peu ouverte la chemise. Ben oui, sinon ça ne sert à rien, il faut le voir, ce torse halé et sensuel.

Signe(s) physique(s) particuliers: 22cm, eh ouais, c’est pas rien.

Caractère: Chaste, innocent et timide, il… est tout l’inverse. Dragueur invétéré, tout ce qui a des seins dépassant le bonnet C et qui a un visage à peu près potable l’intéresse. L’art de la séduction est très subtil, et ben le Docteur Shamal ne l’est pas du tout. Il ne juge que par l’apparence et à des techniques d’approche totalement grotesque. Vous connaissez le célèbre « Hey mademoiselle t’es charmante, ça se dirai une glace à la menthe ? » … ? Eh ben c’est de lui. Docteur Shamal reste, avant tout, un talentueux médecin de grande renommé très admiré dans le monde de la mafia. Seul hic : il ne soigne que les femmes. Et les fillettes aussi, allé, ne soyons pas tabou. Ainsi donc, Shamal est médecin, sauver des vies tout ça, sauf qu’il en fait perdre beaucoup : note cher docteur love est aussi un redoutable tueur qui travaille à la botte de la famille Vongola. Infecté par 666 maladies incurables il a utilise une doctrine particulière pour ne pas mourir tel une loque. : les maladies d'opposition. Quoiquoukess ? Eh ben disons que si notre dandy chope une maladie qui rend dépressif de la vie, il lui suffira de s’en injecter une qui rend happy life pour redevenir normal. CQFD.
Assez égocentrique, pour avoir son affection il faut : soit être une fille, soit…avoir autant la classe que lui, voir plus. Il lui arrive de faire preuve de pitié, mais c’est que vraiment, vous êtes plus misérable qu’une crevette grise. Grand alcoolo, il aime les bons plaisirs de la vie, n’envisageant nullement quelconque conséquence. Un espèce d’adolescent qui n’en fait que sa tête en gros.

Image hébergée par servimg.com

Like/Dislike: Oh les filles, oh les filles, elles me rendent marteau. Ohwi, ils aiment les rondeurs, les lèvres charnues et les cuisses provocantes. Docteur Shamal n’aime pas les responsabilités, les gens faibles et les cons qui n’en font qu’a leur tête sans jamais écouter de qu’on leur dit. Oh, les gens qui se la pètent alors qu’en fait, ce sont de gros navets, ça l’agacent. Si vous voulez son aide, il faut que vous la méritiez.

III. ___Story*

C’était il y a longtemps, il y a des lunes et des lunes (non, pas ces lunes là, les autres) Shamal était un petit adolescent boutonneux et appareillé. Dramatique situation me direz vous, et, vous avez raison. Il rêvait d’être comme ces jeunes garçons à qui les femelles étaient accrochées comme des sparadraps. Il rêvait de ces belles formes, ces lèvres pulpeuses et de ces rires pétillants « Hihihi chéri, pas maintenaaant. » Voilà ce qu’il entendait chaque jour dans le métro, coincé dans un amas de lycéens en couple qui se roulaient des patins à n’en plus finir. Et pourtant, il était courageux notre petit Julio, pourtant, il faisait des efforts. Il était galant, serviable, ramassait les mouchoirs des demoiselles et souriait gentiment. Mais ça n’était jamais suffisant tant que les femmes restaient ainsi focalisées sur le physique. Plus il grandissait, plus il se débrouillait comme il pouvait avec certaines vidéos des plus obscènes et plus il était impatient. Et plus il grandissait, plus il devenait un beau jeune homme dans la fleur de l’âge. Lors de ses études de médecine, il n’était pas rare qu’il se fasse accoster, et il en fut tellement heureux qu’il se disait que si elles étaient aussi centrées sur le physique, alors il pouvait agir comme il voulait que ça ne changerait rien. En gros, tant que la beauté était là, toutes les filles étaient faciles. C’était comme ça que ça marchait ? Alors il pouvait faire des blagues supra lourdes, faire son vicieux et tripoter sans demander ! N’est ce pas ? Sauf que non, ça ne marchait pas comme ça. A force de râteaux et de gifles, il se dit que visiblement, les femmes étaient bien difficiles. Il leur fallait les deux ! Prenant son mal en patience, Julio apprit à se montrer plus subtil, tellement subtil que c’était lourd. Il était galant à l’extrême, ce qui le rendait des plus ridicules. Finalement, à 22 ans, ce qui arriva arriva. C’était avec Dionisia, une jeune étudiante en gynécologie qui fut séduite par les techniques de dragues bien trop théâtrales de Shamal. Il n’était pas amoureux d’elle, elle n’était pas amoureuse de lui, il s’était attaché à elle comme un étudiant à sa maitresse, elle était volage et l’éduquait. Dionisia lui expliquait pendant des heures comment marchaient les dames, ce qu’elles aimaient, ce qu’il fallait leur dire. Shamal retenait toutes ses leçons, et chaque jour, s’entrainait à la séduire à nouveau. Un jeu de rôle des plus alléchants. Julio s’avait bien que le mardi soir, elle allait voir Fabio, et le jeudi, c’était Diego, le vendredi Luca ou Marcello. Mais elle lui avait apprit à être libre aussi, à ne pas être possessif et à ne pas se laisser posséder.

Après un an d’une relation ambiguë, la jeune brune partit dans une mission humanitaire pour faire de la prévention. Quand à lui, c’était devenu un homme nouveau, sûr de lui, persuadé que ses manières et ses techniques étaient maintenant des plus invisibles, puisque prouvées chaque jour. Il se trompait néanmoins. Dionisia, assez libertine, n’était pas à séduire comme les autres. Et les autres n’étaient pas à séduire comme elle. Et pourtant, il persistait, sûr que ses méthodes étaient des plus redoutables. Elle lui avait dis, avant de partir, qu’ils se reverraient sûrement un jour, et que de là, il devra lui lister toutes ses conquêtes pour lui prouver qu’il était devenu le Don Juan qu’elle attendait de lui. Il devait prendre sa revanche et faire tomber ces belles créatures comme des mouches.
Après ses études de médecines, il fut embauché dans un hôpital mais ne s’y sentait guère à l’aise. Renvoyé de quatre établissements pour harcèlement sexuel, son père décida de lui enseigner tout autre chose. Une technique qui se passait de génération en génération, mais qui commençait à s’étreindre puisqu’il n’y avait presque plus personne qui arrivait à la pratiquer. Il y arriva. Et en plus d’y arriver, il innova. Ses nouvelles techniques des plus raffinées et élégantes parvinrent aux oreilles les plus mafieuses du milieu. C’est alors qu’il fut embauché par Reborn pour être son pédiatre personnel et médecin officiel de la famille de Gokudera. Il connaît donc Hayato depuis son plus jeune âge et le persuadait toujours que la femme à son bras était sa sœur. Ce qu’il lui faisait une quarantaine de sœurs. Le danger, le risque, tout ça, il n’y avait rien de plus excitant. Son excellente réputation fera que même l'élite Varia souhaitait le voir intégrer leurs rangs. Mais il s'y refusa.
Et Reborn, il ne savait pourquoi, était un des seuls « hommes » qu’il n’eut jamais respecté. Alors quand il avait besoin de lui, il accourait. Il dit aussi s’être caché au Japon pour échapper à un mandat (il aurait séduit une reine et 2082 femmes en même temps …). Et c’est ainsi qu’il se retrouva dans un collège avec plein de gamins boutonneux et appareillés. Comme on se retrouve.

Image hébergée par servimg.com

IV. Liens & Relation(s)

Famille: Docteur Shamal est le fils de Docteur Shamal qui est le fils de Docteur Shamal. Oh, la belle ligné. Sauf que notre bel homme fut rebel, et tout le blabla de ses parents sur l’importance de la médecine, les responsabilités, tout ça tout ça, ça l’énervait pas mal. Il voulait faire ce qu’il avait envie, ce que la filière de médecine n’autorisait que dans le cas des médecins légistes. Alors, me direz vous, Docteur love aurait pu fuguer de devenir charpentier ? Sauf que n’empêche, la médecine, ça lui plaisait pas mal. Sinon, il essai toujours de persuader Hayato qu’il a une quarantaine de sœurs.

Relationship: Alors, il y a deux catégories… mh, non, trois :
Les filles : Amies, plus qu’amies, copines, connaissances, tout ce que vous voulez tant qu’il pouvait toucher.
Les mâles : Oh, grotesque espèce, dénudé de toute beauté et de toutes formes. Mourrez donc en enfer !
Les gens qu’il respecte : Pédiatre de Reborn, il s’entend relativement bien avec lui et le suit ses ordres à la lettre, parce que Reborn c’est Reborn.
Bon, plus sérieusement :

Bianchi : Oh, cette plante venimeuse, qui ne rêverait pas du triomphe que cela apporterai de réussir à la charmer ? L’exploit les gens. Et quel plante, quel merveille, délicate et tendre, féminine jusqu’ou bout de ses ongles manucurées… ou pas. Quoiqu’il en soit, elle lui résiste, et c’est vil. Et un jour, elle tombera sous son charme, il fera tout pour.

Reborn : Shamal a été son pédiatre. Déjà, ca veut tout dire.

Gokudera : Alors heu, mon coco, c’est pas en copiant ma coupe que tu attireras les donzelles. Ayant travaillé pour la famille de Gokudera et Bianchi, le Docteur Shamal le connaît depuis qu’il était haut comme trois pommes, chieur, sale gosse et emmerdant. En gros, il n’a pas changé.
C’est lui qui a conseillé au d’jeune rebel d’utiliser des dynamites comme technique de combat. Mais il s’en sert comme une merde, heureusement que je l’ai un peu repris en main ces derniers temps… tu fais tellement pitié mon con. En réalité, Shamal tient à son élève, et il ne le laissera jamais partir au combat s’il sait qu’il ne pourra pas revenir en vie. Il veut lui faire comprendre l’importance de l’existence humaine et espère, qu’un jour, il comprendra.

Le père de Tsuna : Il le connaît, allez savoir quelle est leur relation.

IV. Arme & Technique(s)

Arme: Il inocule ses maladies aux autres grâce à ses Trident Mosquitos, qui sont en fait des moustiques enfermés dans des capsules. D'ailleurs, pour s'être attaqué au corps voluptueux de Shamal, Kyoyo Hibari souffrira du Sakura kura (la maladie du cerisier) et il aura la rage. Haha.
Technique : Que je vais vous donner mes techniques ultra secrète… faut coucher pour les connaître ^0^

Autre(s): Et sinon mon numéro est le 06 69 69 69 69 ^____^
Et merci Gokutruc pour les merveilleux dessins qui illustrent cette fiche <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shamal, j'aime la chair (surtout celle des femmes)   Lun 26 Jan - 14:30

Bonne fiche cher Shamal Wink

VALIDE
Revenir en haut Aller en bas
 
Shamal, j'aime la chair (surtout celle des femmes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Katekyo Hitman Reborn :: ● Beginning ● :: Fiches validées-
Sauter vers: