Forum rpg basé sur le manga Katekyo Hitman Reborn
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etsuko Kuroshima

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Etsuko Kuroshima   Mar 30 Déc - 22:45

    I. Identity.

    NOM: Kuroshima
    PRÉNOM(S): Etsuko
    SURNOM: Etsu; Prysm
    AGE: 18 ans
    NATIONALITE : Japonaise
    SEXE: Lady
    DATE & LIEU DE NAISSANCE: 15/08 dans un bordel des bas quartiers.

    II. Apparence & Mental.

    Physique : Etsuko. Une belle jeune fille. Une adolescente de dix huit ans. Un teint hâlé, tout ce qu'il faut pour ne pas paraître cadavérique. De longs cheveux noirs et lisses. Deux rubis rouges. Un joli petit visage aux traits fins. Un sourire amusé. Des rondeurs, mais pas trop. Des formes exquises.

    Aussi bien au niveau de son visage que de son corps, Etsu est loin de faire son jeune âge. Il faut avouer qu'elle a été gâtée par la nature. Et de ce présent, elle en a connaissance et l'honore. Elle ne se prétend pas non plus être d'une beauté hors du commun, mais elle se sait plus belle que la norme et désirable et n'a jamais hésité à jouer de ses atouts pour obtenir ce qu'elle désire… Belle au naturel, elle l'est déjà, mais pourquoi se priver de l'être davantage avec une petite touche de maquillage ? Pas trop non plus, histoire de pas finir telle un pot de peinture sur pattes. Une fine couche de fond de teint, un peu de fards à joue, du rouge à lèvres glossé très discret et enfin une pointe d'eyeliner et de mascara noir pour faire ressortir la belle couleur écarlate de ses yeux.

    Venons en à présent à son corps. Sans que cela fasse dans l'exagération, elle possède des formes agréables à regarder. Pour résumer : 1m70 de bonheur. Une silhouette assez fine avec quelques rondeurs qui se fondent avec perfection sur la courbe de ses formes. Elle aime mettre ses dernières en valeur, se permettant des tenues excentriques, aguichantes et sexy sans jamais tomber pour autant dans le vulgaire car malgré tout, elle garde un minimum de respect envers elle-même. Etsu a toujours eu un goût assez prononcé pour la luxure. Elle aime jouer. Et pour elle, la partie la plus intéressante est le charme. C'est tout un art. Un jeu régit par des règles et un seul but précis : la naissance du désir. De la parole aux caresses, tout se doit de se faire dans un cadre où la volupté règne. Et tout cela sans sentiments bien évidemment. Juste le péché de goûter à ce fruit défendu.

    Signe(s) physique(s) particuliers: /


    Caractère : Etsuko... Que dire... Tout chez elle est une suite de contradiction. Tout chez elle est d'un extrême à l'autre, il n'y a pas de "juste milieu". Elle aime ou elle n'aime pas. Elle veut ou elle ne veut pas. Pourquoi ? Parce que c'est comme ça et pas autrement.
    Etsuko est une personne très complexe et très simple à la fois. Il ne faut pas chercher à comprendre le pourquoi du comment avec elle tout simplement parce qu'il n'y en a pas. A sa naissance, on lui a fait don d'un demi pois chiche coupé en quatre lui faisant office de cerveau. [Autant dire que c'est le vide intercidéral dans sa tête.] Mais il semblerait que de cette petite parcelle de savoir intellectuelle qu'on lui a accordée elle ne s'en sert pas. Ou alors pas très souvent. Rarement. Quasiment jamais. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'elle soit attardée, juste qu'elle fait preuve d'une connerie affligeante.
    Ensuite, l'esprit de contradiction, elle a et ne sait pas fermer sa gueule encore moins quand le contexte l'exige. Elle adore se mettre dans des situations plus complexes les unes que les autres et ne pourrait vivre sans. Et oui, Etsuko est masochiste et le pire, c'est qu'elle en redemande. Le plus dur à présent sera probablement d'arrêter de l'être. Elle aime les sensations fortes et en recherche encore et toujours, demeurant ainsi constamment insatiablement insatisfaite. Jeune fille complètement délurée, la raison est loin d'être très présente chez elle et encore moins la petite voix dans la tête qui nous dit que faire ou ne pas faire, plus communément appelée la conscience. C'est une personne irrationnelle. Et pourtant, il lui arrive de rêver d'une petite vie tranquille et sans problèmes. Il lui arrive. Mais elle vit très bien sans; elle ne voit pas l'intérêt d'atteindre les rêves car ces derniers perdraient de leur éclat et ne deviendraient alors que simple réalité, se laissant entrainer par la banalité des choses. Quel gâchis.
    D'un lunatisme hors du commun, elle passe du rire aux larmes aussi facilement qu'une fille changerait d'habit. Elle peut revenir sur une décision qu'elle a prise juste parce qu'elle en a envi.
    Très grande gueule, elle ne se laissera jamais insulter ni marcher sur les pieds sans rien dire bien qu'elle n'en ait absolument rien à faire de ce que l'on puisse dire ou penser d'elle. Elle se connait mieux que quiconque et s’accepte telle qu’elle sans avoir de compte à rendre à personne. Mais question de fierté vous comprenez. Non ? Bah c'est pareil. Mais je peux vous assurer qu'Etsuko énervée, mieux vaut éviter... Elle est aussi extrêmement rancunière. Elle n'oublie jamais, mais attends seulement le meilleur moment pour frapper et se délecter du plaisir de voir sa victime détruite psychologiquement ou physiquement. Ou les deux.
    Pour finir, nous nous attarderons sur ses relations sociales. Elle parait froide, elle parait chaleureuse, elle parait souriante, elle parait cruelle, elle parait stupide, elle parait superficielle, elle parait bienveillante, elle parait ci, elle parait ça... Tout simplement car personne ne la connait réellement. Elle s'éclipse avant qu'on ait le temps de la connaitre réellement; insaisissable. Elle revient quand elle veut, se sert des gens quand elle en a besoin, ne s'attache aucunement mais reste elle même. Disons que le relationnel, c'est pas son truc; elle a dû perdre le mode d'emploi.

    Like/Dislike : Il serait tout simplement difficile d'établir une liste de ce que cette jeune fille aime ou n'aime pas tout simplement car c'est une véritable girouette. Elle fonctionne par période, un coup, elle aime-ci, trois jours plus tard, elle le délaissera pour autre chose avant de revenir dessus dans deux ans. Et oui, Etsuko ne sait absolument pas ce qu'elle veut mais smile is better, stoo. Globalement, elle apprécie la nourriture, sans la bonne bouffe, c'est la fin du monde ! Elle ne crache pas sur de la bonne compagnie. Elle ne pourrait imaginer une vie sans complications. Et puis d'autres trucs. Enfin, ce qu'elle n'aime pas ? Tout le reste.

    III. ___Story*

    "Tu portes bien ton prénom ma petite Etsuko. Etsuko, l'enfant d'un plaisir malsain.
    - ..."

    ****

    Je ne vois pas en quoi cela peut vous intéressez de connaître ma vie, mais puisqu'on y passe tous un jour.

    ****

    Je me nomme Etsuko Kuroshima. D'un amour point mérité, je naquis. Moi, une enfant du péché, fille de l'infortune. Né d'une union ambigüe entre la débauche et l'innocence. Le plaisir égoïste d'une nuit. Le désespoir de 7 mois. La souffrance de quelques heures.

    ****

    "Pas si fort...c'est douloureux !
    - Tais-toi salope ! Tu n'es faite que pour te faire baiser et c'est bien pour ça que je te paye.
    - ..."

    C'était toujours le même rituel depuis 5 ans. C'était quotidien. Toutes sortes d'hommes allaient et venaient dans cette chambre. Jamais les mêmes. Tous pour la même chose. Maman...tu pleures... Pourquoi te font-ils du mal ? Pourquoi te laisses-tu faire ? Pour entretenir une vie de misère.

    ****

    "Ne me regarde pas !! Ne me touche pas !! Ne me souille pas plus que je ne le suis déjà de t’avoir donné naissance... Tu as les mêmes yeux que lui... Arrête de me dévisager ainsi !
    - Mais Maman...ahhh..."

    Pourquoi me frappes-tu ? Pourquoi pleures-tu encore ? Je fais pourtant tout mon possible pour que tu sois fière de moi. A l'école ma maîtresse me félicite de mes résultats. Je suis la meilleure élève de ma classe. Alors malgré tous mes efforts, pourquoi continues-tu à me mépriser autant ? Mais bientôt, je compris que la seule et unique fois où tu pourrais me regarder en souriant sera le jour où tu auras en face de toi ma dépouille que tu enjamberais avec indifférence. Ainsi, tu retrouveras ton honneur d'antan. Cet honneur que cet homme t'a volé en abusant de ta sottise.

    ****

    J'ai un toit et trois maigres repas par jour. Ca me suffit. Vraiment ? Non. Je vois les autres enfants rire joyeusement, s'amuser tant qu'ils veulent avec l'argent de leurs parents. Alors pourquoi moi je devrais être malheureuse ?

    ****

    Un coup. J'ai mal. Un deuxième. Pourquoi ? Encore un. Maman, tu pleures ? Un autre. Je crois que mes côtes se sont brisés. Encore. Pourquoi me cries-tu d'aller mourir ? Encore. Pourquoi me maudis-tu ? Encore. Tu es injuste. Le dernier. Je saigne.

    "Va-t-en.
    - D'accord."

    Ce fut la dernière fois que je vis cette mère ingrate.

    ****

    L'orphelinat. Cet endroit. Je le hais.

    ****

    J'ai fui cet endroit si austère. J'ai 7 ans et j'erre dans les rues en crève la faim. Je suis obligé de fouiller dans les poubelles pour me nourrir. C'est dégueulasse. Mais j'ai faim. Plus tard, je quitterai cette misère.
    Les gens. Certains me dévisagent. D'autres me regardent avec pitié. Mais aucun ne s'arrête pour me sauver. Je suis seule. Pas de surprise, pas de déception ni de peine. De toute manière, tous les hommes sont égoïstes. On pense d'abord à soi avant les autres. Et je n'échappe pas à cette règle.

    ****

    Les jours défilèrent. Puis les semaines et les mois. Combien de temps déjà que j'étais dans cette situation ? Je ne sais pas. Je pense avoir perdu la notion du temps. Mais aujourd'hui, je découvre une autre facette de cette cité dans laquelle j'ai grandi, en apparence si calme et sans histoires. L'existence des gangs de rues.

    ****

    Je veux rejoindre un de ses gangs ! Pourquoi ? Parce que je n'en peux plus de rester seule... La solitude me ronge et de toute manière, ce sera difficilement pire que la vie que je mène actuellement...

    ****

    "Hey toi ! Qu'est ce que tu fiches là ? C'est pas un lieu pour une gamine de ton âge. Rentre chez toi va, ça vaut mieux petite.
    - Je veux rejoindre votre gang !
    - Hein ?
    - Haha, elle déconne la gamine ?!
    - Non !
    - T'as envi de crever prématurément ou quoi ?
    - Retourne dans les jupons de papa maman, c'est pas un jeu, on manque de crever par balle chaque fois qu'on mets le pied dehors.
    - Je n'ai nulle part où rentrer... Je n'ai personne...
    - ...
    - Chef ?
    - Regarde moi petite."

    Le coup de la pitié marche ?

    "Tu veux nous rejoindre ? Alors prouve nous que tu le mérites. On accepte pas des poids morts parmi nous."

    Ce soir là, je vécus les pires heures de mes dix dernières années d'existence en ce bas monde... Les coups que Maman m'assenaient étaient à présent semblables à de douces caresses... Que cherchaient-ils à faire ? A renforcer ma volonté ? A me préparer à ce que je risquais de vivre en décidant de les rejoindre ? A me dissuader ? Je ne sais pas. La seule chose que je savais, c'était que mon souhait était suicidaire. Mais peu m'importe...

    ****

    "Tu t'appelles comment petite ?
    - ...Prysm.
    - Prysm ? C'est pas courant comme nom."

    Etsu est morte. Etsuko Kuroshima, cette enfant du dégoût n'est plus. Je laisse sombrer mon passé dans l'oubli. Afin de pouvoir ainsi, me reconstruire une nouvelle vie.

    ****

    Je n'étais pas digne de confiance. Et cela, ils le remarquèrent rapidement, mais ne m'en porta étrangement pas rigueur. Je devais leur être utile pour qu'il juge nécessaire de garder une personne capable de les trahir dans son propre intérêt. En quoi ? Et bien, cela, je devrais encore patienter quelques temps.

    ****

    Ma puberté commença très tôt. De ce fait, atteignant l'âge de seize ans, j'avais déjà finit ma croissance et acquis de belles formes ainsi qu'une belle peau sans imperfections. Et c'est de ça dont il voulait jouer. Qu'attendaient-ils réellement de moi ? Que j'aille jouer la pute chez les autres pour les trainer à leur perte ? Jamais. Je me suis jurée de ne jamais finir comme ma mère.
    Mais lorsqu'on vous colle un flingue sur la tempe, généralement, vous vous contentez d’écraser...

    ****

    "Tu suces pour combien ma jolie ?
    - Laisse tomber mec, t'as pas les moyens pour te payer une pute de luxe comme moi.
    - Salo...
    - La touches pas Ryu, c'est la copine de Jesse."

    Jesse ? Qui est-il ? J'en sais rien. Pour lui, je suis sa petite amie folle amoureuse, gnan gnan rose bonbon cucul la praline à souhait. Pour moi, ce n'est qu'un pigeon de plus. Qui dans quelques heures reposera sur le trottoir, gisant ainsi misérablement par terre, lui qui en cet instant semble si fier. De la même manière que certains de mes compagnons dont l'âme souillée finit par transcender la matière pour à présent pourrir en enfer.

    ****

    "Etsu ?"

    Tiens, cela faisait bien longtemps que l'on ne m'avait plus interpellée ainsi... Ce nom fit rejaillir le doux dégoût qu'il inspirait. Que j'inspirais.

    "Etsuko... C'est bien toi ?
    - Tiens... Bonjour Maman.
    - ...Tu...es toujours en vie... ?
    - Pour ton plus grand regret Maman. Excuse moi de ne pouvoir, par ma mort, laver l'affront que mon géniteur te fit subir, mais je compte bien honorer cette vie que l'on m'a accordé.
    - Tu...
    - Regarde Maman. Regarde moi. Regarde ce que je suis devenue. Tu es fière de moi hein ? J'ai réussi à suivre tes traces.
    - Tu me fais honte...
    - Ma simple existence te fait honte.
    - Va pourrir en enfer, que ta carcasse serve de nourriture à la vermine ! Va mourir, tu ne mérites que ça !
    - Je n'ai pas attendu ta bénédiction pour ça. Etsuko Kuroshima est morte depuis bien longtemps. Ta progéniture est morte ce soir là, dans cette ruelle, il y a maintenant quelques années."

    ****

    Du haut de mes dix huit ans, je côtoie déjà tous les jeux dangereux. Mais j'ai quitté les miens. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils m'agaçaient, qu'ils commençaient à me lasser, que je ne leur trouvais plus la moindre utilité. Ils ne me divertissaient plus. Et j'ai rejoins un autre gang. Encore un autre. S'ils m'attrapent, je risque d'y laisser plus que ma carcasse. On ne pardonne pas aux renégats.


    IV. Liens & Relation(s)

    Famille : L'identité de son père lui est inconnu. Ce qui ne semble pas l'empêcher de fermer l'oeil la nuit. Sa mère est une catin, une courtisane. Elle n'en sait pas plus sur elle, n'ayant jamais réellement eu l'occasion de discuter avec cette dernière. Entre temps, elle a probablement dû avoir d'autres frères ou soeurs. Trop cher la capote.

    Autre(s): A consommer avec modération et de très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etsuko Kuroshima   Mar 6 Jan - 15:08

Bonjour. Ta fiche est complête, donc il ne te manque qu'à faire ta demande de rang dans la section appropriée et ensuite tu seras validée. Voilà. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Yamamoto
Vongola | Rain Guardian
avatar

Messages : 405
Date d'inscription : 23/11/2008
Age : 25
Localisation : Près d'une balle de Base-ball !

Feuille de personnage
Age du perso: 15 ans
Humeur: Joyeuse ;D
Relation:

MessageSujet: Re: Etsuko Kuroshima   Mar 6 Jan - 15:31

Il manque l'avatar aussi ^^
-Sauf si c'est moi qui bug... Ce qui m'étonnerait pas du tout...-

_________________
Merci June pour ce magnifique Avatar ♥


Absent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etsuko Kuroshima   Mar 6 Jan - 15:32

Ah oui, merci Yama. Mea Culpa XD. Donc l'avatar et la demande de rang, et la validation sera adoptée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etsuko Kuroshima   Dim 18 Jan - 14:55

Toujours parmi nous? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etsuko Kuroshima   Mer 21 Jan - 15:35

Je locke et archive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etsuko Kuroshima   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etsuko Kuroshima
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Katekyo Hitman Reborn :: ● Beginning ● :: Fiches en attente ou refusées-
Sauter vers: